Pour une première fois, le Grand Salon des Arts se déroulait au Centre de foires de Sherbrooke, plus de 1500 personnes étaient au rendez-vous.

S'offrir l'art pour une bonne cause

Ce sont 66 artistes venus de partout qui exposent leurs œuvres tout le week-end au Centre de foires de Sherbrooke pour la cinquième édition du Grand Salon des Arts. Passionné et généreux, chacun d’eux remettra 20 % du total de leurs ventes à la Maison Aube-Lumière.

C’est le cas du sculpteur de renommée internationale Jérémie Giles, même à 92 ans, il peint encore à l’acrylique de multiples toiles.

« Sherbrooke, c’est une ville que j’aime beaucoup, que je connais très bien. Mon grand ami était Jacques O’Bready, ancien maire. J’aime saluer les lieux que j’ai connus, je suis ici pour la peinture. Je donnerais 100 % pour cette cause qui le mérite vraiment. Il me semble que c’est tellement peu par rapport à la vie qu’on va aider finalement. J’encourage tous les artistes à participer », exprime-t-il.

Sachant que les artistes québécois ne sont pas nécessairement ceux qui enregistrent les plus gros profits, leur générosité est très appréciée de la part des visiteurs et de la Maison. Les artistes se disent d’ailleurs choyés de remettre un montant à une cause, plutôt qu’à une organisation pour payer les frais d’un salon.

C’est la première année que la Grand Salon des Arts s’installe au Centre de foires. C’était pour y accueillir plus d’artistes, et surtout plus de visiteurs. Déjà samedi, plus d’œuvres que le maximum des années passées avaient été vendues.

« Les gens sont généreux et sont heureux d’être ici pour la cause. Les gens répondent bien à l’invitation et c’est super », partage la coordonnatrice bénévole du salon Monique Lussier.

La Maison Aube-Lumière a pour mandat d’offrir l’hébergement gratuit aux personnes atteintes de cancer en phase avancée et de leur prodiguer des soins palliatifs de grande qualité.

Meilleure année

Cette cinquième édition apparait comme la meilleure année du salon, ce sont 1500 visiteurs qui étaient au rendez-vous. Le comité d’organisateurs espère que l’événement sera de retour l’an prochain au Centre de foires, vu le succès rencontré. 

« On a eu beaucoup de commentaires des artistes, ils nous disent que c’est un des plus beaux salons du Québec. Ils viennent déjà nous voir pour venir l’an prochain », partage Michel Rousseau, propriétaire du commanditaire officiel Sherbrooke Toyota et membre du comité organisationnel.

M. Rousseau croit que le montant remis à la Maison Aube-Lumière atteindra 20 000 $.

Pour une première fois, le Grand Salon des Arts se déroule au Centre de foires de Sherbrooke.