L’an dernier, c’est la formation Mary & The Moonshiners qui était repartie avec les grands honneurs de la 7e édition de Sherbrooklyn, soit 12 000 $ en prix, dont une bourse de 9000 $.

Sherbrooklyn fait une pause

Sherbrooklyn fait une pause cette année. Après avoir perdu son partenaire principal, la station de radio 107,7 Estrie, le concours musical a tenté de trouver un nouveau partenaire, mais aucune démarche n’a abouti à un nouveau partenariat, forçant les coproducteurs à suspendre l’événement destiné à mettre en lumière les groupes musicaux de la relève sherbrookoise.

« C’est une pause forcée. Quand on a su que 107,7 ne renouvelait pas notre entente, on a contacté quelques autres partenaires potentiels, mais comme on n’a eu aucune confirmation, on a décidé de suspendre le concours. On n’est pas prêt à dire que Sherbrooklyn est mort et enterré. On va prendre le temps et voir s’il y a d’autres possibilités », explique Suzie Hamel, de Tryskell communication qui coproduisait l’événement avec les Productions du Palais. 

Sherbrooklyn a connu sept éditions et a été un tremplin pour des groupes sherbrookois comme Orange O’Clock (2012) nouvellement connu sous le nom de Hey Major, Coco Méliès (2013) et Édwar 7 (2014). La formation Mary & The Moonshiners a remporté la dernière édition du concours et Lackofsleep avait été déclaré grand gagnant à la première édition en 2011. Des prix d’une valeur variant entre 10 000 $ et 15 000 $ étaient remis à chacune des éditions et pouvaient se traduire en temps d’enregistrement en studio, en séance photo, en mentorat.

« Beaucoup de participants ont fait leur chemin depuis leur passage à Sherbrooklyn et c’était le fun de les voir se développer », ajoute Mme Hamel.

UN CHOIX FINANCIER

La station de radio 107,7 Estrie a pris la décision de mettre un terme à la collaboration pour des raisons financières.

« Malheureusement, il faut faire des choix et il s’agit d’un choix financier, tout simplement. On aura collaboré aux sept éditions », note Jocelyn Proulx, directeur des programmes à la station du boulevard de Portland.

En plus d’une campagne de promotion, la station de radio 107,7 Estrie fournissait les bourses en argent versées aux gagnants ainsi que le soutien administratif nécessaire au bon déroulement de l’événement. Les participants avaient aussi l’opportunité de monter sur scène notamment lors de la Fête du lac des Nations.