Jain a livré tout une performance dans le cadre du Sherblues & Folk au Théâtre Granada samedi soir.

Sherblues & Folk : Jain séduit Sherbrooke

Le Théâtre Granada s’est transformé en une grande piste de danse samedi soir, alors que Jain y a livré une performance du tonnerre. L’artiste a offert au public un spectacle dans lequel elle a jonglé entre ses succès et de nouvelles chansons sur son prochain album, au grand plaisir de la foule endiablée.

La salle du Théâtre Granada était pleine à craquer pour son spectacle dans le cadre du Sherblues & Folk.

Le moindre que l’on puisse dire, c’est que Jain n’a plus besoin de présentation.

Ses chansons ont fait le tour du monde et elle plait à un public qui n’a pas d’âge. Il y avait d’ailleurs plusieurs jeunes visiblement très heureux d’assister au concert de leur vedette préférée samedi.  

Fidèle à ses habitudes, la Française a rapidement invité son public à bouger au rythme de ses chansons en leur demandant de lever les mains dans les airs dès les premiers rythmes, et cela s’est fait sentir jusqu’à la dernière minute du concert qui aura duré près d’une heure trente.

Seule sur la scène avec sa petite station de machines et habillée d’un one-piece bleu rappelant l’habit d’un astronaute de science-fiction, Jain est une véritable boule d’énergie contagieuse.

Elle prouve qu’il ne faut pas nécessairement être nombreux sur la scène pour engendrer une véritable fête musicale, et c’est tout à son avantage.

Munie d’un bracelet électronique wifi lumineux à son bras qui lui permet de jouer avec les rythmes échantillonnés et enregistrés sur scène, la chanteuse enfile ses chansons en dansant et interagissant avec la foule.

C’est d’ailleurs un aspect tout à fait remarquable de la performance de Jain. Elle réussit parfaitement à inviter la foule à bouger, chanter et même s’asseoir et se lever alors qu’elle lance une finale éclatante de Makeba lors son rappel.  

Elle se livre à une performance irréprochable et chaque chanson transporte la foule dans un nouvel univers où l’artiste semble parfaitement transmettre l’énergie souhaitée.

Il faut dire que l’éclairage contribue aussi grandement à construire des univers esthétiques efficaces pour chacune des chansons.

L’artiste en a profité pour partager avec la foule sherbrookoise des pièces qui se trouveront sur son prochain album qui doit sortir le 24 août.

La chanson Star a su grandement plaire et Alright, qui tourne déjà un peu partout dans les radios, a littéralement fait chanter la foule qui a pu être intégrée à la chanson grâce à la magie technologique du bracelet de Jain.

À la lumière de ce qui a été présenté, il y a fort à parier que l’album devrait faire partie des palmarès dès sa sortie.

La meilleure édition à vie

Avec une scène principale revampée et une programmation impressionnante, le Sherblues & Folk aura réussi a attiré une foule record cette année.

Lorsque l’organisation a pris la décision d’apporter des modifications à la scène principale extérieure de la rue Wellington pour y accueillir près de deux fois plus de festivaliers, elle ne se doutait pas que les spectacles y seraient tout de même autant achalandés.

« Cette année ce fut un franc succès, c’est la meilleure édition à vie du Sherblues. Tous les spectacles ont attiré beaucoup de monde. Au Granada, les spectacles de IAM et Jain ont fait salle comble », lance Suzanne Marie Landry, directrice générale et artistique du Sherblues et du Granada.

Elle assure que cette hausse de popularité avait été anticipée et qu’ils avaient préparé le coup.

« On savait que ça avait le potentiel d’attirer encore plus de touristes de l’extérieur de la ville. On n’a qu’à penser aux spectacles offerts dans l’Orford Express et qui ont été des beaux succès. On avait même un animateur bilingue cette année pour nos festivaliers », indique-t-elle.

Désireuse de surfer sur la vague de succès actuelle, Mme Landry promet que la prochaine édition, qui coïncidera avec le 10e anniversaire de l’événement, devrait réserver bien des surprises aux festivaliers.

« Nous continuerons de tout faire pour diversifier notre programmation. On a élargi notre public dans les dernières années et nous ferons tout pour plaire encore à la population. On travaille déjà sur une possible collaboration et nous aimerions bien augmenter le nombre de spectacles », mentionne-t-elle.