Véronique Boislard présente l’exposition Dekov à l’Espace Hortense du P’tit Bonheur de Saint-Camille jusqu’à la fin du mois de mai.

S’enraciner pour s’envoler

Ses canevas sont constitués de cadres de fenêtres antiques et de denim récupéré tendu. Pour Véronique Boislard, artiste et décoratrice d’intérieur, il n’y a pas de limites à la création.

La Danvilloise a réalisé six séries de tableaux jusqu’à présent. Des œuvres de quatre de celles-ci sont présentement exposées à l’Espace Hortense du P’tit Bonheur de Saint-Camille : Les Fleurs, Les Mandalas, Les Racines et finalement Les Sources, les plus récentes — tellement nouvelles que deux d’entre elles ont été achevées la veille du vernissage.

Dans cette dernière collection, on retrouve la touche classique de Véronique Boislard. Ses œuvres teintées par la passion des textures et des couleurs ont pour mission d’apporter un peu de lumière et d’harmonie dans la vie des gens. Plusieurs bijoux ornent d’ailleurs les sphères qui sont à l’honneur dans Les Sources.

Mais racines et sources, thèmes de ses deux dernières séries de création, sont très proches, non? Pour Véronique Boislard, il y a une nuance. Mais les deux restent tout aussi importants, considérant qu’elle est revenue s’installer dans sa région natale après avoir longuement voyagé et résidé dans les grandes villes.

« Je suis à Danville depuis 2011, je reviens d’où je viens. Mes racines, c’est mon lien avec l’endroit, c’est intérieur. C’est lié aux émotions », explique celle qui a acquis une grande expérience en tant que muraliste en travaillant notamment à des fresques historiques avec M.U.R.I.R.S.

« Les sources, c’est la suite. Maintenant que je connais mes racines, que je sais d’où je viens, je peux aller plus haut. Les sources, c’est dans l’univers, c’est plus cosmique. C’est l’énergie! »

Les mandalas, quant à eux, revêtent un sens tout particulier pour Véronique Boislard, qui confie qu’ils sont arrivés à point dans sa vie d’artiste.

« Ça m’a permis de retrouver l’inspiration et de me recentrer. J’ai retrouvé le plaisir de créer. Réaliser cette série m’a fait le plus grand bien. »

Peinture corporelle

Véronique Boislard apprécie particulièrement l’art de la peinture corporelle, à laquelle elle s’adonne quatre à cinq fois par année lors d’événements spéciaux. Elle s’est donc permis cette petite folie à l’occasion de son récent vernissage. Et même si l’œuvre est éphémère, elle n’est pas moins plaisante, assure-t-elle.

« Je le fais vraiment pour l’amour de l’art et pour faire sourire les gens. Pendant un instant, les spectateurs semblent captivés de me voir à l’œuvre. C’est comme si je leur faisais partager mon monde et mes rêves en direct. »

Véronique Boislard possède aussi un atelier-boutique qui a pignon sur rue à Danville. Dekov Art et Design est une entreprise de design et de créations mettant de l’avant des éléments recyclés de toutes sortes.

Vous voulez y aller?
Dekov
Véronique Boislard
Espace Hortense, Saint-Camille
Jusqu’au 20 mai
Entrée gratuite