L’exploit d’Amélie Lemay-Choquette a été souligné par la Maison de la culture John Henry Pope. Le préfet de la MRC du Haut-Saint-François Robert G. Roy et la mairesse de Cookshire-Eaton Sylvie Lapointe entourent la jeune artiste, qui a gagné le prix Artiste dans la communauté de l’organisme Les Arts et la Ville.

RURART et Amélie Lemay-Choquette décorés

Le prix Artiste dans la communauté 2019 a été décerné à Amélie Lemay-Choquette pour RURART, art contemporain en milieu rural, un projet in situ qui permet aux citoyens de voir autrement le territoire qu’ils habitent, à travers le regard des artistes en résidence à la ferme La Généreuse de Cookshire-Eaton.

Artiste multidisciplinaire en danse et en peinture, Amélie Lemay-Choquette a lancé le projet RURART en 2012. Celui-ci constitue un espace de rencontre entre l’art et la ruralité. Dans le cadre de séjours de création à la ferme La Généreuse, des artistes professionnels sont invités à explorer leur créativité dans un contexte rural et à sortir des lieux traditionnels de diffusion. Cette initiative propose à la communauté un point d’ancrage et une occasion d’enrichir son milieu de vie par les arts et la culture.

« Le prix Artiste dans la communauté sert à valoriser les initiatives artistiques dans plusieurs communautés, autant en ville que dans des communautés plus rurales, explique la grande gagnante. Il y a beaucoup de projets qui étaient en lice à travers le Canada francophone au complet, donc c’est tout un honneur de recevoir cette distinction. Ça donne beaucoup de visibilité à mon projet ainsi qu’à moi en tant qu’artiste. J’ai eu la chance de rencontrer la présidente du Conseil des arts et des lettres du Québec, ce qui peut faciliter l’accès à des subventions et de créer des contacts. La porte est grande ouverte et ils sont curieux de voir comment le projet va évoluer. »

La prochaine édition de RURART sera présentée à la ferme La Généreuse les 11 et 12 octobre prochains. D’ici là, les amateurs d’art et les curieux pourront vivre l’expérience du monde d’Amélie Lemay-Choquette le 10 août, dans le cadre d’une réunion artistique à la ferme.