Les artistes costumés du Cabaret KracBoom se sont précipités sur la scène pour déclarer le début du spectacle, samedi au manège militaire de la rue Belvédère.

Rires et folies grâce à LaboKracBoom

Les artistes du LaboKracBoom ont complètement métamorphosé l’ambiance du manège militaire de la rue Belvédère, samedi soir, en y présentant le très festif Cabaret annuel. L’événement a fait salle comble de gens costumés, de rires et de folies, pour le plus grand plaisir des petits et des plus grands.

L’emplacement choisi cette année, le manège militaire de la rue Belvédère, pouvait enfin accueillir tous les amateurs de la compagnie sherbrookoise. Au moment de commencer le spectacle, aucune chaise n’était libre. Les enfants étaient assis sur les parents et plusieurs se tenaient debout en arrière ou près du bar.

Dès l’ouverture des portes, les artistes de cirque, comédiens et musiciens se mettent en scène et échangent avec les visiteurs. Il n’y a aucun lien entre les personnages ou leurs actions. Le style désorganisé place tout de suite l’ambiance clownesque de la soirée.

Pour déclarer le début du spectacle, tous les artistes costumés éparpillés dans la salle se rejoignent sur scène pour danser. Il est difficile de discerner les artistes du public, puisque plusieurs ont profité de l’occasion pour enfiler leurs plus fous vêtements.

Sous une animation comique, la majorité des numéros suscitaient les fous rires de la foule. Le duo au mât chinois qui se bouscule pour une place sur la barre, les jongleurs ou les numéros d’humour présentent des personnages rigolos, qui laissent le public amusé.

Le spectacle offre aussi ses moments enchanteurs. Sous une musique paisible, le public se laisse emporter par les prestations de cerceau ou tissu aérien. L’impressionnante marionnette géante sortie du spectacle Déplacer les idées de la troupe fait aussi son entrée au manège. Aussi grande qu’une maison, son regard perçant et ses mots colorés captent toute l’attention. Les enfants s’approchaient afin de découvrir ce qui la faisait avancer.

En plus des disciplines classiques de cirque comme l’équilibre, le vélo acrobatique, les échasses et le hoola hoop, le Cabaret KracBoom surprend avec des performances originales telles un duo avec une contrebasse et de l’argile.

Un danseur s’amuse avec l’argile, il la modèle tout en jonglant avec. La contrebasse sert de musique pour le numéro. Les percussions de l’argile contre l’instrument se mélangent aussi au numéro.

De simples numéros d’humour théâtral se mêlent aux prestations circassiennes. Les mimiques et les blagues des personnages amusent les enfants, autant que les adultes qui lâchent leur fou le temps d’une soirée.

La soirée carnavalesque s’est poursuivie jusqu’aux petites heures du matin avec un DJ.