Les coanimateurs du gala Artis, Maripier Morin et Jean-Philippe Dion

La gentillesse assumée du gala Artis

CHRONIQUE / Vous aimez vos galas bien épicés, capables de quelques méchancetés? La soirée Artis, dont TVA diffuse la 34e édition dimanche à 20h, précédée du tapis rouge dès 19h, ne mange pas de ce pain-là. Et c’est pleinement assumé, confie Jean-Philippe Dion, qui coanime la soirée avec Maripier Morin pour la deuxième année consécutive.

«Il est où le cahier de charges qui dit que, dans un gala, faut faire de l’humour incisif? C’est le fun pour qui? Pas pour le monde dans la salle, pas nécessairement pour le monde à la maison non plus», affirme celui qui porte aussi le chapeau de producteur au contenu pour ce gala de popularité. «On veut faire plaisir au monde. Le public a voté pour des gens, on est qui nous autres pour aller les critiquer devant eux?» Ce gala qui célèbre la télé, le duo d’animateurs le veut tout aussi festif et rassembleur qu’en 2018. L’an dernier, on a quand même joué safe, c’était notre premier, on a gardé une animation classique. Cette année, on se permet de faire des choses qu’on avait envie de faire dans un gala. On se délousse la cravate.»

Pour Jean-Philippe Dion, cet esprit de party rend meilleurs les remerciements des gagnants, souvent le point faible de bien des soirées du genre. «Dans un gala où tout le monde se sent un peu persécuté, c’est sûr que personne n’aura de fun. Nous, ce qu’on leur dit, c’est : “prenez votre temps, amusez-vous, ayez du fun”.» L’an dernier, les remerciements de Magalie Lépine-Blondeau, c’était du bonbon. Même chose pour Pierre Bruneau, qui a lancé une ligne coquine à sa Ginette. Tout ça me fait mourir de rire.» Pour réussir à faire prendre la mayonnaise, l’équipe fait remplir un questionnaire à tous les nommés pour connaître leur chanson de party préférée, avec le souci d’équilibrer la présence de chacun des réseaux, mais aussi de voir de nouveaux visages dans le gala.

Si vous croyez qu’une telle soirée est réglée au quart de tour six mois à l’avance, détrompez-vous. Encore lundi, on procédait à des changements et on retournait à la table d’écriture. «Je ne veux pas qu’on fasse des jokettes pour essayer de faire de l’humour de bas étage. Je retravaille beaucoup ça avec les scripteurs, Nicolas Boucher et Julien Tapp, et avec Maripier», explique Jean-Philippe.

Bien que fier du gala de l’an dernier, il en a retiré des leçons et a pris note des critiques. Notamment au sujet du choix de chanson en anglais pour Ariane Moffatt, qui reprenait What About Us de P!nk. «C’était notre erreur, on a oublié d’expliquer pourquoi», affirme l’animateur. Dans cette soirée qui célébrait les femmes et l’égalité des sexes, un tel titre pour présenter les personnalités féminines était pourtant justifié, comme l’a expliqué elle-même la chanteuse sur les réseaux sociaux au lendemain du gala. «On a beau avoir de bonnes idées, si on ne les communique pas et que les gens ne les comprennent pas, on a raté notre coup», poursuit l’animateur de La vraie nature, perfectionniste et très ouvert à la critique. «Si ce n’est pas bon ce que je fais, je veux qu’on me le dise. Dans la vie, on a toujours peur de blesser les gens. Mais c’est important de se dire la vérité, plutôt que de le regretter le lendemain du gala.»

On pourrait croire qu’un animateur de gala regarde toutes les remises de prix pour s’en inspirer. «J’ai regardé les Oscars et les galas de musique américains, et ça ne m’a pas inspiré. Ils ont un budget 1000 fois plus grand que nous, leur numéro d’ouverture coûte ce que l’ensemble de notre gala nous coûte, mais j’ai été plus inspiré par un vidéoclip de Sam Smith et Calvin Harris, Promises, pour le ton, l’ambiance, le style, plus que dans les codes de gala.»

Le mot variétés prendra tout son sens dimanche au Théâtre Denise-Pelletier, avec la présence sur scène de 18 danseurs dans une chorégraphie du duo gagnant de Révolution, Team White. Se relaieront également en musique le groupe ottavien LGS (Le Groupe Swing, composé de Michel Bénac et Jean-Philippe et connu pour son succès radio On perd la tête), Patsy Gallant, Mario Pelchat, Les sœurs Boulay, Véronique Claveau, Olivier Dion et Émile Proulx-Cloutier.

Seize trophées seront remis dimanche, y compris ceux des personnalités féminine et masculine, dont les nominations seront dévoilées durant le gala. Pierre Bruneau, Gino Chouinard et Dave Morissette risquent fort de monter sur scène encore une fois, mais les autres catégories pourraient causer des surprises comme l’an dernier, du moins, on l’espère.

***

Choix et prédictions de Richard Therrien (choix *  , prédiction ●)

BULLETINS DE NOUVELLES

  • Pierre Bruneau ●
  • Céline Galipeau
  • Pascale Nadeau *
  • Patrice Roy
  • Sophie Thibault

ÉMISSIONS D’AFFAIRES PUBLIQUES

  • Mario Dumont
  • Anne-Marie Dussault *
  • Paul Larocque
  • Denis Lévesque ●
  • Charles Tisseyre

ÉMISSIONS DE SERVICES

  • Marie-Claude Barrette
  • Gino Chouinard ●
  • Pierre-Yves McSween *
  • Marina Orsini
  • André Robitaille

ÉMISSIONS DE VARIÉTÉS OU DE DIVERTISSEMENT

  • France Beaudoin *
  • Jean-René Dufort
  • Sarah-Jeanne Labrosse
  • Charles Lafortune ●
  • Patrice L’Ecuyer

MAGAZINES CULTURELS  ET TALK-SHOWS

  • France Beaudoin
  • Julie Bélanger
  • Véronique Cloutier *
  • Guy A. Lepage ●
  • André Robitaille

ÉMISSIONS DE JEUX

  • Alexandre Barrette
  • Stéphane Bellavance *
  • Sébastien Benoit
  • Guy Jodoin ●
  • Patrice L’Écuyer

ÉMISSIONS DE SPORT

  • Michel Bergeron
  • Dany Dubé
  • Pierre Houde
  • Chantal Machabée *
  • Dave Morissette ●

RÔLE MASCULIN — COMÉDIES

  • Antoine Bertrand
  • Mickaël Gouin
  • Marc Messier
  • François Morency
  • Gildor Roy *

RÔLE FÉMININ — COMÉDIES

  • Anne-Élisabeth Bossé
  • Sophie Cadieux *
  • Magalie Lépine-Blondeau
  • Catherine-Anne Toupin
  • Guylaine Tremblay ●

RÔLE MASCULIN — SÉRIES DRAMATIQUES SAISONNIÈRES

  • Antoine Bertrand
  • Éric Bruneau
  • Vincent Leclerc *
  • Guillaume Lemay-Thivierge
  • Guy Nadon

RÔLE FÉMININ — SÉRIES DRAMATIQUES SAISONNIÈRES

  • Mélissa Désormeaux-Poulin *
  • Sarah-Jeanne Labrosse ●
  • Julie Le Breton
  • Sophie Prégent
  • Karine Vanasse

RÔLE MASCULIN — SÉRIES DRAMATIQUES ANNUELLES

  • Mathieu Baron
  • Michel Charette *
  • Guy Nadon
  • Vincent-Guillaume Otis
  • Gildor Roy ●

RÔLE FÉMININ / SÉRIES DRAMATIQUES ANNUELLES

  • Hélène Bourgeois Leclerc
  • Ève Landry *
  • Marina Orsini
  • Julie Perreault
  • Guylaine Tremblay ●

ÉMISSIONS JEUNESSE

  • Valérie Chevalier
  • Jay Du Temple
  • Pier-Luc Funk *
  • Sarah-Jeanne Labrosse ●
  • Pascal Morrissette