L’humoriste Mathieu Cyr sera en spectacle au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook les 21 et 28 juillet.

Retour des spectacles estivaux à Coaticook

Le Pavillon des arts et de la culture de Coaticook aura une programmation d’été pour la première fois en 10 ans. Pour l’instant, seul le spectacle de l’humoriste Mathieu Cyr est confirmé.

Le directeur général, Marc-André Lacroix, considère ce retour des spectacles d’été comme un besoin. Après une décennie sans activités durant la période estivale, le chemin doit être retracé.

« Tout est à reconstruire, affirme-t-il. On part tranquillement pour cerner ce que les gens veulent », ajoute-t-il, mentionnant que trois ou quatre artistes devraient fouler les planches de l’ancienne église en été 2018.

La frénésie de Foresta Lumina a pesé lourd dans la balance. Les quelque 150 000 touristes qui se déplacent en région durant la belle saison pourraient profiter de leur visite à Coaticook pour aller voir un spectacle.

« Foresta Lumina a changé la donne. Les gens se promènent dans la ville l’été et se demandent ce qu’il y a au Pavillon. C’est un peu gênant de dire qu’on est fermés. Coaticook est devenue une ville touristique, donc il faut en tenir compte », analyse M. Lacroix.

Pour tous les goûts

Le premier spectacle à être confirmé est celui de l’humoriste Mathieu Cyr, les 21 et 28 juillet. « Mathieu Cyr est un nom qu’on trouvait intéressant et qui peut aller chercher une clientèle. Il reste à vérifier si ça correspond à la réalité. Le temps va nous le dire », suggère Marc-André Lacroix.

Si Mathieu Cyr est très populaire auprès des jeunes, des spectacles pour tous les goûts figureront dans ceux qui restent à annoncer.

« On vise un peu de tout. Certains spectacles s’adressent à un type de clientèle particulier. Le travail n’est pas terminé. On regarde pour l’humour, le théâtre et les chansons », confirme-t-il.

Les autres spectacles seront annoncés avant la période des Fêtes. « Il y a des choses qui sont presque confirmées, mais que je ne peux pas encore m’avancer. J’attends qu’on me rappelle. On devrait avoir plus de nouvelles dans deux ou trois semaines », espère M. Lacroix.