René Cochaux

René Cochaux: des mots à la plume

Habitué des mots à la bouche, le voilà qui passe des mots à la plume. Le journaliste à la télévision et animateur à la radio René Cochaux a profité du 31e Salon du livre de l'Estrie, qui a pris son envol hier sous le thème Des mots à la bouche, pour lancer son deuxième ouvrage, Aventures dans l'histoire.
Une création qui n'a pas été une sinécure, avoue l'auteur, qui s'est dit "assez fier merci" du résultat final. Il y a quand même six ans qu'il a eu son "flash", comme il appelle son idée directrice. Depuis, quatre ans et demi à bosser sur le récit, écriture et réécriture, à temps perdu, et une année et demi à attendre son tour de publication à la maison d'édition.Même s'il s'agit de son second ouvrage, l'auteur parle presque de celui-ci comme son premier roman. "C'est un nouveau départ après mon conte illustré en 2000", a-t-il partagé au cours du lancement officiel. "Il est plus complet que le premier; j'ai eu de l'aide pour composer les personnages, construire leur personnalité."
En entrevue à La Tribune, il a précisé être "un journaliste avant tout. Je suis habitué de faire des phrases courtes", à écrire des faits, à aller droit au but. L'écriture de romans est donc très différente de celle à laquelle il est habitué. "Mais ce qu'il y a d'extraordinaire, c'est qu'il n'y a pas de limites. Tu peux faire ce que tu veux, en utilisant ton imagination at large."
Imagination oui, mais le journaliste n'était pas loin du clavier de l'auteur. L'aventure est celle d'Alexandre, un garçon de dix ans distrait, lunatique et féru d'histoire, qui fait la rencontre, lors d'une sortie scolaire dans un musée, de personnages historiques en cire qui prennent vie une fois la nuit tombée.
 
Texte complet dans La Tribune de vendredi.