La programmation du prochain Rendez-vous Art BD de Sherbrooke a été dévoilé mardi en présence du bédéiste Daniel Shelton, qui agira comme président d’honneur, Sylvie L. Bergeron, Martin Lauzon, Mega Nan et Marsi.

Rendez-vous Art BD : un recul qui a porté ses fruits

La pause prise par le Rendez-vous Art BD de Sherbrooke en 2017 a porté fruit. L’édition-redémarrage de 2018 est celle qui a attiré le plus de monde depuis que quelques passionnés ont décidé que Sherbrooke devait avoir son festival du 9e art. C’est sur ces assises beaucoup plus solides que l’événement sera de retour du 16 au 19 mai, toujours au Centre culturel Pierre-Gobeil.

Le coordonnateur Martin Lauzon était d’ailleurs très fier mardi de présenter sa brochette d’invités pour 2019. Nul autre que le renommé Michel Rabagliati (la série des Paul) viendra faire son tour le dimanche. Forg (président d’honneur l’an dernier), Réal Godbout (Monsieur Red Ketchup) et Marsi, qui avait eu un empêchement en 2018, ont également levé la main.

Sans oublier, comme président d’honneur, le Sherbrookois d’origine Daniel Shelton, créateur de Ben Hatley, ce retraité et sa famille qui, depuis presque un quart de siècle, font le bonheur de nombreux lecteurs de quotidiens canadiens. Dont La Tribune, qui les a adoptés presque dès le début.

« J’ai accepté ce rôle parce que c’est ici à Sherbrooke que j’ai découvert la bande dessinée », raconte cet ancien petit garçon du quartier ouest. « Il me fallait une demi-heure de marche pour me rendre à l’ancienne bibliothèque. J’en revenais avec le sac rempli d’albums. »

Ben est fortement inspiré de la propre vie de Daniel Shelton. Celui qui habite aujourd’hui à Hudson a baptisé son couple d’aînés Hatley à cause du village du même nom à proximité de Sherbrooke. Lui aussi est père de quatre enfants, trois garçons et une fille. « Sauf qu’ils grandissent plus vite que dans la bande dessinée. Mon plus vieux a maintenant 26 ans. »

Le succès du troc

« Pour l’an 2, nous aurons plusieurs bédéistes qui reviendront et aussi de belles découvertes », résume Martin Lauzon, citant Denis Rodier (qui a notamment travaillé sur Superman), Benoit Leblanc, Cathon, Iris Boudreau, Myriam Roy, Pascal Girard, Francis Pelletier et Francis Desharnais, qui vient d’ailleurs de remporter un prix à Québec.

« Nous aurons une exposition de Mega Nan, le comédien Louis Lavoie personnifiera Hergé pour les 90 ans de Tintin, une conférence sur la BD et la science sera donnée par Olivier Robin (un professionnel de recherche de l’Université de Sherbrooke) et l’activité Troc BD, qui avait connu un très grand succès l’an dernier, sera de retour. »

Une soirée jeux de table et une activité de dessin de modèles vivants (lesquels seront costumés en personnages célèbres) sont aussi au programme. Sans oublier le concours de BD, qui a déjà cours dans les écoles primaires et secondaires et auprès des amateurs.

Le prix portera d’ailleurs désormais le nom de Richard Langlois, défunt professeur du Cégep de Sherbrooke qui donnait un cours sur la bande dessinée et n’a jamais considéré cet art comme mineur. Il a même déjà enseigné à Daniel Shelton.

Outre le fait que plusieurs jeunes ne liraient pas si ce n’était de la BD, Daniel Shelton a toujours considéré la bande dessinée comme une forme de littérature. « C’est une façon de raconter une histoire et un mode de communication. Une BD a même déjà reçu un Prix Pulitzer. »

Pour le bédéiste Marsi, un événement comme le Rendez-vous Art BD de Sherbrooke permet aux bédéistes de sortir de la solitude que leur impose leur travail de création et de rencontrer autant les pairs que les lecteurs.

« Ça nous permet de se parler, d’échanger des idées, et on repart avec l’esprit encore plus riche, prêt à pondre de nouvelles choses. »

Pour tous les détails sur la programmation, on se rend sur la page Facebook de l’événement.