La pièce Les chroniques du laboratoire Unik du LaboKracBoom a été présentée pour la première fois à Sherbrooke le soir de l'Halloween.

Prix culturels: deux nominations pour LaboKracBoom

Quelle est l'oeuvre de l'année en Estrie? Est-ce un recueil de poésie, un spectacle de cirque éclaté ou une pièce du répertoire sacré? Le livre Coeurs comme livre d'amour de la poète Hélène Dorion, déjà nommé pour le Prix littéraire du Gouverneur général l'an dernier, Les chroniques du laboratoire Unik du LaboKracBoom, présenté pour la première fois à Sherbrooke le soir de l'Halloween, et le Stabat Mater du compositeur Marc O'Reilly sont dans la course du prestigieux prix annuel remis par le Conseil des arts et de la culture du Québec (CALQ) en Estrie.
Trois autres récompenses seront attribuées, le 19 novembre, lors de la Soirée de reconnaissance des artistes et travailleurs culturels, tenue par le Conseil de la culture de l'Estrie.
En plus de ce prix du CALQ, qui s'accompagne d'une bourse de 5000 $, les jeunes artistes du LaboKracBoom, dont font partie les Sherbrookois Élise Legrand et Simon Durocher-Gosselin, pourraient aussi décrocher le Prix diffusion, qui leur vaudrait une diffusion élargie, en partenariat avec le Théâtre Granada, le Pavillon des arts de Coaticook, le P'tit Bonheur de Saint-Camille et ICI Estrie. Auguste, le projet musical de Sébastien Pomerleau, et la danseuse et chorégraphe Catherine Archambault, pour son spectacle 1/4, sont les autres coups de coeur en lice.
Pour le Prix hommage, le Conseil de la culture de l'Estrie a retenu la comédienne et metteure en scène Lysanne Gallant, qui a coordonné le tournage de la série Dossiers mystères, le prolifique auteur-compositeur-interprète Bertrand Gosselin, qui a lancé un 27e album cet été et continue de donner des ateliers de création de chansons dans les écoles, et le collectif Zoné Vert, formé de Michel Bachelet et Christine Julliard, qui a exposé cet été une oeuvre naturelle dans les Jardins du précambrien de Val-David et une autre aux Jardins réinventés de l'arrondissement de Brompton.
Le vidéaste Juan Manuel Chavarin, réalisateur du documentaire Invisibles, la danseuse Amélie L. Choquette, organisatrice de l'événement Rurart à Cookshire, et le bassiste Hubert Lupien, instigateur des soirées Jam-Session, sont les finalistes du Prix relève, remis en partenariat avec le Cégep de Sherbrooke.