Plusieurs musées de la région, le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, préparent leur réouverture après avoir eu le feu vert du gouvernement québécois.
Plusieurs musées de la région, le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, préparent leur réouverture après avoir eu le feu vert du gouvernement québécois.

Plusieurs musées préparent leur réouverture

Plusieurs musées de la région préparent leur réouverture après avoir eu le feu vert du gouvernement provincial, poursuivant le déconfinement du Québec. Trois musées de Sherbrooke, soit le Musée d’histoire, le Musée des Beaux-Arts et le Musée de la nature et des sciences, prévoient ouvrir simultanément le 10 juin 2020 dès 10 h.

La santé et la sécurité des employés et des visiteurs sont au cœur de nos priorités. On a pensé à adapter les expositions et les différents espaces aux mesures recommandées dans le guide sanitaire de la CNESST, précise-t-on.

On recommande de consulter les sites web respectifs des musées dès la semaine prochaine pour connaître les recommandations à suivre afin préparer sa visite. Les trois musées de Sherbrooke disent offrir une programmation culturelle variée pour tous les âges. 

Fermée au public depuis le 13 mars dernier en raison de la pandémie de coronavirus, la Maison Merry de Magog ouvrira de nouveau le 26 juin prochain. Cet été, le public pourra visiter les deux expositions, participer à une visite commentée en famille, pique-niquer sur le site enchanteur et explorer l’expérience mobile extérieure. 

Parmi les mesures sanitaires implantées, notons l’installation d’un plexiglas à l’accueil, le port de masques et de visières pour les employés, le paiement en ligne avant la visite, des nettoyages fréquents, des bornes de désinfection à l’entrée des salles, une capacité maximale de visiteurs dans le musée ainsi que des expériences multimédias sans contact.

L’exposition Les Abénakis dans les Cantons-de-l’Est est reportée au printemps 2021.

À Valcourt, le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier et le Centre culturel Yvonne L. Bombardier s’activent à ouvrir de nouveau au public. 

La Bibliothèque offrira un service de prêt sans contact dès le mercredi 3 juin. Les abonnés pourront récupérer les livres réservés à l’entrée de l’institution les mercredis, jeudis et vendredis, de 10 h à 17 h. 

Ils pourront également rapporter leurs emprunts au même endroit et selon le même horaire. La chute à livres extérieure, quant à elle, ne sera pas disponible, étant donné des travaux liés au stationnement. 

Il est à noter que tous les livres empruntés seront traités de manière sécuritaire par les employés, incluant une période de quarantaine de 72 heures. Le centre d’exposition, pour sa part, ouvrira à compter du 23 juin. Il sera possible d’y voir ou revoir l’exposition Le cycle de la vie.

Du côté du Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, celui-ci ouvrira ses portes dès le 22 juin. La toute nouvelle exposition Confortable ? Testez vos transports se dévoilera au même moment. 

Pour mieux connaître les attentes du public, le Musée, en collaboration avec le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, invite la population à participer à un sondage en visitant la page Facebook d’une des deux institutions d’ici le 7 juin.

Afin de les protéger en cette période de pandémie, le Musée Bombardier et le Centre culturel mettent en place un plan d’intervention complet regroupant plusieurs mesures de prévention et de contrôle des risques d’infection à la COVID-19, le tout en conformité avec les recommandations de la Santé publique, précise-t-on.

Pour sa part, la médiathèque Nelly-Arcan relance ces activités dès ce vendredi à 10 h sous certaines conditions. « Nous suivrons les consignes sanitaires et nous ne permettrons pas la circulation dans la médiathèque », explique le président et conseiller municipal du district centre-ville, Jacques Dostie. 

« Plusieurs citoyens souhaitaient ardemment la réouverture de nos installations. Nous sommes très fiers de pouvoir le faire dans des conditions sécuritaires. »  

Les prêts seront personnalisés et se feront au comptoir. Les employés iront chercher eux-mêmes les titres demandés sur les rayons. Comme aucune circulation ne sera autorisée dans la médiathèque, les ordinateurs et les toilettes ne seront pas accessibles.  

Afin d’accélérer la procédure et permettre aux employés de desservir un maximum de membres, les usagers sont invités à choisir les titres souhaités à partir du catalogue en ligne et d’en faire une liste papier avant de se présenter à la médiathèque.