Francine Ostiguy

Photographie : Francine Ostiguy honorée

Francine Ostiguy est devenue hier la sixième lauréate du prix Gilles-Mercier du Club photo de Sherbrooke, une reconnaissance qu’elle a elle-même mise sur pied en 2014, alors qu’elle était présidente du regroupement.

La photographe a reçu ce prix mardi soir au restaurant La Suite de Sherbrooke, à l’occasion d’un souper où elle était entourée de ses pairs. 

Créé lors du 35e anniversaire du Club photo, anciennement la SAPE (Société de l’art photographique de l’Estrie), le prix Gilles-Mercier porte le nom d’un des cofondateurs du regroupement, lequel a vu le jour en 1978. Le prix est décerné à titre honorifique à une personne qui a contribué de façon significative à un aspect de la vie du Club photo de Sherbrooke. Les candidats doivent avoir démontré un sentiment d’appartenance, avoir un souci de l’excellence, avoir fait preuve d’altruisme et d’engagement à long terme. 

Arrivée au club en 2008-2009, Francine Ostiguy est devenue administratrice l’année suivante pour deux années consécutives. Elle a ensuite été élue à la présidence, de 2013 à 2017. On lui doit notamment l’apparition de cafés-rencontres, des soirées coups de cœur et de la soirée globe-trotter, au cours de laquelle les membres du Club photo présentent leurs photos de voyage. Elle est également à l’origine des célébrations du 35e anniversaire du club et de l’activité Art Troc, une exposition où le public intéressé à faire l’acquisition d’un cliché peut proposer un troc en échange.

C’est aussi Francine Ostiguy qui a suggéré la création du prix Gilles-Mercier en janvier 2014, une distinction qu’ont reçue successivement Richard Moisan, Jean-Pierre Moreau, Marek Pleszczynski, Giuseppe Rescigno et Roger Goulet. La lauréate 2020 est donc également la première femme à se voir décerner cette distinction.