Ludivine Reding, à peine connue avant Fugueuse, pourrait se retrouver en nomination au Gala Artis et aux Gémeaux.

Peut-être une suite pour Fugueuse

CHRONIQUE / On avait prévu une seule et unique saison, mais Fugueuse pourrait avoir une suite. Une proposition est sur la table et TVA étudie la question. Disons que l’immense succès de la série n’y est certainement pas étranger. L’auteure ramènerait donc Fanny, mais pas question de lui faire revivre les mêmes épreuves que dans la première série. Peut-être que la jeune fugueuse pourrait faire profiter d’autres jeunes filles de son expérience.

TVA a fait des journalistes heureux en les invitant à visionner les deux derniers épisodes de Fugueuse, assurément la série de l’hiver avec ses 1,5 million de fidèles chaque lundi à 21h. Membres du Club illico, vous pouvez depuis lundi à 22h regarder en primeur ces deux derniers épisodes. Les autres, vous devrez attendre leur diffusion à TVA.

Que puis-je donc vous dire sur ces derniers épisodes sans brûler de punchs? D’abord, qu’Isabelle Vincent fera son apparition dans le rôle de la mère de Damien. Votre haine du musicien-pimp risque d’atteindre un niveau insoupçonné. Et pourtant, vous verrez ses blondes, aveuglées par son aura, se battre entre elles pour le garder. Les deux épisodes, surtout le dernier, contiennent quelques électrochocs qui changeront Fanny. Toujours sous l’emprise de son beau Damien, celle-ci montrera une force de caractère qu’on ne lui connaissait pas. J’ai le sentiment que les fans ne seront pas déçus par la conclusion, qui n’est pas facile à regarder pour autant.

Au début, l’œuvre signée Michelle Allen a fait jaser pour ses scènes de nudité et de violence. Puis, le public s’est montré plus tolérant, comme s’il s’éveillait à une dure réalité dont il n’avait pas saisi l’ampleur. Je n’ai moi-même pas accroché dès le départ à Fugueuse; le premier épisode m’était même apparu un peu long, avec toute l’histoire du voyage à New York. La suite s’est avérée aussi efficace qu’intrigante, malgré quelques raccourcis. Entre vous et moi, il était temps que Damien tourne son fameux clip, même si ce n’était pas à Miami. On en parlait autant que des battues dans Mémoires vives et que le spectacle de la première saison d’Unité 9, qui ne finissait jamais par arriver.

Bien sûr, le succès de Fugueuse a changé la vie de son héroïne, Ludivine Reding, à peine connue avant la série, et qui pourrait bien se retrouver en nomination au Gala Artis et aux Gémeaux pour ce rôle bouleversant. Les gens ne font pas que l’arrêter dans la rue, ils restent pour jaser avec elle tellement ils sont passionnés par la série. Elle a reçu des tonnes de messages de jeunes filles qui ont vécu quelque chose de similaire, et d’autres en détresse qui lui demandent de l’aide, qu’elle réfère à des organismes de soutien. Et vous, une suite, ça vous dit quoi?

Denise dans Les pays d’en haut: trop court

C’est dans l’épisode de lundi prochain à 21h que Denise Filiatrault fait sa trop courte apparition dans Les pays d’en haut, sur ICI Radio-Canada Télé. La metteure en scène ne veut plus jouer sur une base régulière, et c’est bien dommage, parce qu’on en aurait pris encore de son personnage de tante Stéphanie, une des rares à ne pas se laisser intimider par Séraphin, plus détestable que jamais cette saison. La vieille tante est venue appuyer sa nièce préférée, Délima (Julie Le Breton), rôle qu’elle tenait dans Les belles histoires, en faisant chanter Séraphin avec une histoire d’héritage. L’épisode est déjà sur l’Extra d’ICI Tou.tv.

Québec s’illustre à La voix

Je ne me souviens pas d’avoir vu quatre coachs de La voix regretter autant de ne pas s’être tournés pour un candidat. On avait caché par un rideau Mathiew M. Tellier, jeune homme de 26 ans de Québec, dont la voix pouvait faire croire à celle d’une femme. Dès que le rideau est tombé, Lara Fabian et Garou ont d’emblée montré leur étonnement, et surtout leur déception de ne pas avoir succombé au talent du candidat. Les deux mêmes ont appuyé sur le bouton rouge pour Chloé Doyon, 25 ans, de Saint-Georges-de-Beauce, aussi artiste de cirque, qui a choisi Lara. Québec a d’ailleurs fait belle figure dimanche, avec Samuel Jean, qui a choisi Garou, et Nicolas Grynzspan, recruté par Alex Nevsky. L’émission a rallié 1881 000 téléspectateurs à TVA. Normand Brathwaite est toujours assez transparent en entrevue, et il l’a prouvé une fois de plus dimanche à Conversation secrète. L’émission de Paul Arcand a été vue par 1151 000 téléspectateurs. À ICI Radio-Canada Télé, 887 000 ont regardé Tout le monde en parle. Plus tôt, à partir de 17h30, la cérémonie de clôture des Jeux de PyeongChang en a attiré près de 700 000. La performance qui a atteint le plus d’auditoire aux Jeux? Celle de Sébastien Toutant à la finale masculine du grand saut en surf des neiges, vue par 1080 000 téléspectateurs, vendredi dernier à 21h15.