Attendu à Orford samedi, le Montréal guitare trio connaît du succès tant au Canada, aux États-Unis qu’en Europe.

Orford musique : trois guitaristes hors des sentiers battus

Malgré leur formation en guitare classique, les membres du Montréal guitare trio n’ont jamais voulu rester cantonnés au style musical de leurs études. Ils aspiraient à explorer et innover dès le début. Il leur suffisait de prendre un peu d’assurance pour enfin réellement sortir des sentiers battus.

Formé des guitaristes Glenn Lévesque, Sébastien Dufour et Marc Morin, le Montréal guitare trio existe maintenant depuis 20 ans. Et la formation est loin de se trouver sur la pente descendante, ce que tendent à démontrer ses nombreux engagements au Canada et aux États-Unis pour les prochains mois.

« Il y a encore des gens qui nous disent qu’ils n’avaient jamais entendu parler de nous, admet Glenn Lévesque. Mais, de façon générale, on a un public de plus en plus fidèle. On commence à revoir des visages à nos concerts. Certaines personnes nous ont déjà vus plusieurs fois et reviennent à nouveau. »

L’appel de la découverte qui anime les trois guitaristes n’est sans doute pas étranger à leur succès. Leur goût pour l’innovation les a amenés à effectuer des incursions dans l’univers du rock et du jazz, entre autres. Il leur arrive également de transformer une guitare en instrument de percussion ou encore de chanter, à l’occasion. Leurs prestations sont habituellement enflammées, voire « endiablées ».

« Je dirais que c’est dans nos personnalités de vouloir innover, affirme Glenn Lévesque. Notre objectif au départ était de créer un trio de guitare classique, mais on désirait qu’il soit différent. On avait peur d’aller au bout de cette démarche en commençant. On a par la suite gagné en confiance, on a poussé notre exploration plus loin, on s’est vraiment démarqués. »

À Orford

Pour la première fois en 20 ans, le Montréal guitare trio s’arrêtera à Orford Musique samedi. Le concert, qui affiche complet, fera une place de choix à la musique de grands compositeurs hispanophones, tels Manuel de Falla et Paco de Lucia.

« C’est un spectacle qui fait suite à notre dernier album, Danzas, avec lequel on est retourné au répertoire de nos études. On est super contents d’avoir été invités par Orford musique et de prendre part à son festival. »

À la demande d’Orford Musique, les trois guitaristes accueilleront sur scène la danseuse de flamenco Yosi Karahashi, qui possède une réputation internationale. « Ce sera une première pour nous parce qu’on n’a jamais eu une danseuse sur scène avec nous pendant un concert. On n’a toutefois pas hésité quand la demande nous est parvenue », assure Glenn Lévesque.

Quatre soirées de compétition

Avec l’idée et la volonté de soutenir les étudiants de l’Académie dans le développement de leur carrière, Orford Musique présente la troisième édition du Prix Orford Musique. 

La compétition musicale ouverte au public réuni 12 des meilleurs stagiaires de cette année. Ceux-ci s’affronteront lors de trois demi-finales lundi, mardi et mercredi (les 6, 7 et 8 août), à 19 h 30, à la salle Gilles-Lefebvre. 

Lors de ces soirées de concert, où on pourra entendre piano, contrebasse, violon, violoncelle et flûte, un jury sera chargé de choisir les candidats qui participeront à la grande finale vendredi (10 août), à 20 h.

Les spectateurs, eux, pourront voter aux demi-finales pour « sauver » leur musicien favori. Lors de la finale, leur vote servira à décerner le prix Coup de cœur du public. 

Un forfait est offert pour assister aux quatre soirées. Rappelons que l’Académie Orford Musique attire chaque année plus de 450 étudiants universitaires natifs des quatre coins du monde. Infos : www.orford.mu