Le duo d’humoristes Sèxe Illégale a offert une prestation à l’occasion du lancement de la nouvelle programmation du Centre d’art de Richmond. Il sera en spectacle le 28 mars 2020 à la salle Patrick-Quinn.

On cultivera la culture à Richmond

Au cours de la saison 2019-2020, le Centre d’art de Richmond (CAR) se donne comme mot d’ordre « Cultivons la culture ». La formule a été présentée de façon intime, mardi soir, devant quelques dizaines de personnes à la Salle Patrick-Quinn.

Tout au long de l’année, les amateurs de cinéma voyage seront invités à assister aux films des Aventuriers voyageurs pour faire le tour du monde en images. Les billets seront en vente au coût de 10 $. Les amoureux du conte seront aussi servis avec une vaste programmation passant de Myriam Pellicane à Julie Miller.

Sur le plan musical, Ingrid Saint-Pierre viendra présenter son album Petite plage le 12 octobre 2019. Quelques semaines plus tard, Andrea Lindsay et Luc De Larochellière livreront leur nouvel album dont le titre reste inconnu. Le quatuor Bleu Jeans Bleu foulera la scène du Centre d’art le 8 février. Les traditionnels concerts de l’École de musique et de chant du CAR occupent aussi une partie de la nouvelle programmation. 

Un avant-goût de la nouvelle programmation a été présenté aux gens assistant au dévoilement. Le lancement a débuté avec un numéro du duo humoristique Sèxe Illégal. À mi-chemin dans la soirée, la chanteuse Alicia Deschênes, accompagnée de sa guitare, a ravi les spectateurs avec deux chansons. 

Le Centre d’Art invite le public le 29 novembre à l’église Sainte-Bibiane à l’occasion d’un concert de Noël mettant en vedette le ténor Marc Hervieux. « Le lieu et le chanteur en feront une soirée inoubliable! » lance le directeur général et artistique du Centre d’art de Richmond François Tétreault. Un concert classique est aussi à l’horaire avec la venue du violoncelliste Stéphane Tétreault et de la harpiste Valérie Milot.

Place à la relève

La nouvelle programmation du Centre d’art de Richmond fait une place aux artistes émergents. « C’est notre rôle de faire connaitre ces jeunes artistes et de promouvoir leur travail », estime M. Tétreault. La promotion « 100 % garanti » fait son apparition cette année. L’objectif est d’inviter les gens aux spectacles des artistes moins connus sans prendre de risque. Grâce à cette nouveauté, les détenteurs de billets pourront assister aux spectacles de David Marin, d’Alicia Deschênes, d’Émilie Clepper, de Lou-Adriane Cassidy et de la jeune sensation française Pomme avec la possibilité de se faire rembourser (selon certaines modalités) à l’entracte advenant le cas où le spectacle ne leur plairait pas.

Les humoristes occupent aussi une grande place dans cette programmation. « Le public nous a clairement manifesté son intérêt pour l’humour et c’est donc six humoristes que nous recevrons l’an prochain », mentionne M. Tétreault. Des humoristes bien établis comme Mario Jean et Maxime Martin seront de passage sur les planches du Centre d’art. Des humoristes de la relève comme Rosalie Vaillancourt, Sèxe Illégal et Arnaud Soly auront aussi la chance de performer à la Salle Patrick-Quinn.

François Tétreault est à la recherche d’une perle rare pour compléter son équipe. « Je suis en poste de façon temporaire. On m’a donné le contrat de former une relève durable, car il y a eu beaucoup de mouvement dans les dernières années », mentionne-t-il. Selon lui, la stabilité du personnel est la clé du succès. « Si on veut obtenir une continuité sur le plan des partenaires et du financement, il faut que quelqu’un reste en poste pour quelques années afin de créer des liens. »

Redevenir un incontournable

L’objectif du Centre d’art de Richmond pour la prochaine année est clair et précis. « Nous voulons redevenir la salle de spectacle de la MRC du Val-Saint-François. On cherche à ce que les gens se réapproprient l’endroit », explique François Tétreault.  

Pour plus d’informations : https://centredartderichmond.ca