Dominic Pearson, président du conseil d'administration du Centre d'art de Richmond (CAR), et Vickie Lassonde, nouvelle directrice générale et directrice artistique du CAR.

Nouvelle direction au Centre d'art de Richmond

Le Centre d'art de Richmond (CAR) a une nouvelle directrice générale et artistique. L'entrée en fonction de Vickie Lassonde a été officialisée lors de l'assemblée générale du 12 décembre, grâce à une subvention du Fonds de développement des entreprises d'économie sociale de la MRC du Val-Saint-François.
« On n'ira pas dans les détails, parce que cette aide sera divulguée publiquement plus tard, mais elle comprend une portion salariale pour la gestion du projet soumis », révèle Mme Lassonde.
La nouvelle directrice aura donc à gérer le CAR et les Amis de la musique, école de musique du Centre d'art. « Je me retrouve devant un gros défi, et c'est ce que j'aime. Je suis dans la trentaine, je viens de Richmond et je voulais faire quelque chose pour aider le Centre d'art » a déclaré celle qui vient tout juste de quitter la présidence du Festival du papier de Windsor.
Son embauche survient quelques mois après l'arrivée d'un nouveau président du conseil d'administration. Homme d'affaires originaire de Richmond, Dominic Pearson a été nommé à ce poste en septembre après la vague de démissions engendrée par les mises à pied de la directrice générale de l'époque et du coordonnateur de l'École de musique.
« Le Centre d'art est une icône à Richmond. La restructuration de l'équipe de gestion est sur la bonne voie », affirme M. Pearson. Il prend la relève de l'ex-président Nick Fonda, qui est toujours membre du conseil d'administration.
Vickie Lassonde rappelle que pendant quelques années, des problèmes de gestion et de planification ont créé un endettement important de l'organisme. Sans avancer quelque montant que ce soit, Dominic Pearson soutient que « la dette se rembourse ».
La semaine dernière, la direction rencontrait des représentants du CALQ (Conseil des arts et des lettres du Québec) et de Patrimoine Canada à Montréal pour faire état de la situation du CAR.
Une demande financière sera acheminée le 1er février prochain au CALQ pour la promotion et la diffusion de spectacles. Celle déposée à Patrimoine Canada en automne est encore à l'étude, selon Vickie Lassonde, et servirait à inciter des artistes canadiens hors Québec à venir se produire à Richmond.
L'école de musique du CAR bénéficie, elle, d'une aide financière du ministère de la Culture et des Communications.
Aucune coupe de subvention
« Pour l'école de musique, les professeurs sont payés et l'ont été même avec ce qu'il s'est passé en septembre dernier. Des gens du ministère sont venus nous rencontrer il y a quelques semaines. Un rapport a été remis récemment au MCC », explique Dominic Pearson en précisant que le Centre rémunère aussi une adjointe administrative.
« Le Centre d'art n'a pas été coupé dans ses subventions et n'a eu à remettre aucune somme pour des projets qui n'auraient pas été réalisés », ajoute-t-il.
Pour l'instant, la programmation de la salle Patrick-Quinn suit son cours tandis que la galerie Courant d'art héberge les oeuvres de Sandra Picken Roberts (artiste de Richmond) qui loue l'espace. Quant aux Amis de la musique, ils amorcent leur saison hivernale avec cinq professeurs.
Dans un futur rapproché, la direction désire mettre sur pied un plan de commandites et remettre son site internet au goût du jour.
« Il y aura aussi certaines modifications qui seront apportées à la salle Patrick-Quinn avec l'aide du Fonds d'économie sociale de la MRC », ajoute Dominic Pearson.