Zoé Jubinville, Marie-Lou Fortin, et Romain Lavoie jouent tous un rôle important dans la pièce Nounou McPhee, une adaptation du film du même nom.

Nounou McPhee adaptée par La Caravane

La thématique de la gouvernante qui transforme radicalement la vie de jeunes enfants a connu un succès monstre au cinéma dans les années 1960, avec la sortie de Mary Poppins et de La mélodie du bonheur. Les deux films de la série Nounou McPhee n’ont pas eu le même impact, mais ils ont néanmoins captivé des tas de familles. La troupe La Caravane a donc choisi d’adapter au théâtre le premier volet de ce diptyque plus récent.

Dans Nounou McPhee, la gouvernante possède des pouvoirs magiques. Elle apparaît un peu comme par enchantement là où on a besoin d’elle et sait ramener sur le droit chemin les enfants difficiles. Le rôle-titre, dans les deux films datant de 2005 et 2010, est incarné par Emma Thompson.

Après avoir offert une adaptation du film Coraline à son public en 2018, La Caravane a voulu présenter une œuvre conçue pour un plus large public cette année. Coraline pouvait effrayer les plus jeunes et plusieurs classes n’ont pu assister à cette pièce l’an dernier. La nouvelle adaptation est signée Delphine Bernier-Lehoux.

« Il y a une grande bonté qui émane de l’histoire racontée dans Nounou McPhee et des valeurs essentielles sont véhiculées par cette œuvre. On trouvait ça intéressant de proposer ça à notre public », note Patrick Cantin, enseignant à l’école secondaire de la Ruche et responsable de La Caravane.

D’ailleurs, les six représentations offertes au public scolaire, les 16, 17 et 18 avril prochain, ont affiché complet dès le mois de septembre. « Ça s’est rempli très vite », souligne M. Cantin.

Obligés de jouer à Sherbrooke

L’enseignant précise dans la foulée que toutes les classes qui assisteront à la pièce, au Théâtre Léonard-Saint-Laurent à Sherbrooke, proviennent de Magog. « On aimerait bien recevoir tous ces élèves directement à Magog, mais cette ville n’a pas la salle qu’il nous faudrait. On continue à rêver à un nouvel auditorium à l’école de la Ruche », remarque-t-il.O

Le rôle principal de la pièce a été confié à Zoé Jubinville, une élève de troisième secondaire inscrite à la concentration art dramatique de la Ruche. Elle espérait de tout cœur incarner la gouvernante.

« Le personnage de Nounou McPhee est important dans la pièce qu’on a montée parce qu’il rajoute de la magie, confie Zoé Jubinville. Je sais que c’est une actrice très connue qui joue ce rôle dans le film, mais ce n’est pas quelque chose qui m’intimidait. De toute façon, le cinéma et le théâtre, ce n’est pas la même chose. »

Vous voulez y aller?

Nounou McPhee
La Caravane
Les 19 et 20 avril, 20 h
Théâtre Léonard-Saint-Laurent
Entrée : 12 $