Tim Brink

Nos créateurs étoiles de 2017

Ces créateurs d’ici ont aussi marqué l’année de belle façon. Avant de passer aux pages neuves de 2018, regard en arrière et pleins feux sur six personnalités de la région qui, comme Pierre Hébert, ont particulièrement brillé au cours des 12 derniers mois.

TIM BRINK
Après s’être fait remarquer à La voix en 2016, le chanteur estrien Tim Brink s’est retrouvé au sein de la distribution de Footloose. Le spectacle a remporté un tel succès que deux semaines de supplémentaires ont été ajoutées, pour un total d’une trentaine de représentations, de juin à août, devant plus de 60 000 spectateurs. Si le projet de prestations à Paris a été reporté à 2019, Footloose et Tim reprendront quand même du service l’été prochain, cette fois à Québec, pour une vingtaine de dates. La production lorgne aussi du côté de Toronto pour l’automne 2018.

Stéphanie Morissette

STÉPHANIE MORISSETTE
Originaire de Thetford Mines mais établie à Sherbrooke depuis trois ans, l’artiste en arts visuels Stéphanie Morissette a été, en novembre dernier, la nouvelle lauréate du Prix du CALQ — Œuvre de l’année en Estrie et de la bourse de 5000 $ qui l’accompagne. Cette récompense couronne le succès remporté par son exposition L’inquiète forêt, présentée deux fois dans la région (Musée des beaux-arts de Sherbrooke et Maison des arts et de la culture de Brompton), trois fois à Montréal et une fois à Victoriaville. L’exposition est présentement installée en Caroline du Sud, avant de prendre la route de Strasbourg et de Winnipeg en 2018. Qui plus est, une nouvelle création, Les curieux empires coloniaux, a pris son envol à Montréal le mois dernier.

Ariane DesLions

ARIANE DESLIONS
Ariane Dion-Deslauriers, alias Ariane DesLions, a certainement eu cette année la confirmation qu’elle avait fait le bon choix en quittant son emploi de travailleuse sociale pour se lancer dans la musique et les spectacles pour enfants. Gagnante du Prix de la relève en novembre dernier, l’artiste a lancé son premier microalbum et promène déjà son spectacle Ma quincaillerie musicale un peu partout au Québec et même jusqu’en Europe, où elle doit retourner l’été prochain.

Larry O'Malley

LARRY O'MALLEY
Non seulement le réputé technicien de son estrien Larry O’Malley a effectué l’enregistrement du tout premier album de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke en février 2017, mais un des albums qu’il a immortalisés, Migration Blues d’Eric Bibb, se retrouve en nomination au prochain gala des Grammy, dans la catégorie du meilleur album blues traditionnel. Un bel exploit pour lui et pour son studio, Audio Bec Sono Vidéo.

David Goudreault

DAVID GOUDREAULT
L’année qui se termine a encore été fertile pour le prolifique David Goudreault : publication du troisième et dernier tome de la trilogie de la Bête, annonce de la distribution de ses romans en France et au Canada anglais en 2018, écriture et lecture du discours patriotique à la Fête nationale à Québec, création d’un nouveau spectacle mélangeant humour et poésie, obtention du titre d’ambassadeur du Gala du rayonnement de l’Université de Sherbrooke, apparition à Tout le monde en parle, alouette! Comme si cela n’était pas assez, l’auteur, slameur et chroniqueur a sauvé une dame dans une piscine publique de Sherbrooke et est devenu une nouvelle fois papa, cette fois d’un petit garçon. Bref, une année qu’il n’est pas près d’oublier… et nous non plus.

Véronique Drouin

VÉRONIQUE DROUIN
Belle revanche pour l’auteure sherbrookoise Véronique Drouin, qui a remporté le 1er novembre un des Prix littéraires du gouverneur général, dans la catégorie littérature jeunesse. Dire que son roman L’importance de Mathilde Poisson, sur une adolescente songeant au suicide, a été refusé par de nombreuses maisons d’édition, avant d’être retenu chez Bayard. Comme quoi les sujets sérieux ont encore leur place et que l’on peut encore en parler de façon originale.