Noël dans le chœur

Chaque Noël, les concerts de chorales remplissent la dernière page du calendrier, tel un mur presque infranchissable. Ils sont si nombreux que rares sont les Estriens qui n’ont pas au moins un parent ou un ami à aller entendre chanter un soir de décembre. Même l’Orchestre symphonique de Sherbrooke sera de la partie cette année, et il n’y est pas allé de main morte : cinq chœurs sherbrookois seront sur la scène de la salle Maurice-O’Bready, pour un total de plus de 350 chanteuses et chanteurs de tous âges. Imaginez la masse sonore lorsque, après avoir interprété chacun trois ou quatre pièces, les cinq ensembles vocaux — Chœur symphonique de Sherbrooke, Ensemble vocal de l’Université de Sherbrooke, Chœur pop de Sherbrooke, Chorale de l’Harmonie Montcalm et Chanteurs de l’Université Bishop’s — se réuniront à la fin pour terminer le concert! Mais les chefs, eux, quelles sont leurs préférences? Ceux et celles qui passent souvent tout l’automne dans les guirlandes musicales, à arranger des chansons éclatantes ou molletonnées, à faire répéter leurs troupes pour qu’elles soient prêtes pour les Fêtes, qu’écoutent-ils et qu’écoutent-elles à la maison lorsque les voix se sont tues? La Tribune a eu l’idée de leur demander et, du même coup, de peut-être vous donner le goût de choisir un de ces concerts pour entrer de plain-pied dans l’atmosphère de Noël.

JEAN-PHILIPPE DUTIL
Chef du Chœur symphonique de Sherbrooke et des Chanteurs de l’Université Bishop’s

Jean-Philippe Dutil

La pièce de Noël que je préfère diriger : Noël nouvelet, peu importe l’arrangement ou l’harmonisation. Depuis que je suis tout petit, elle fait résonner quelque chose en dedans de moi. Peut-être à cause de son allure médiévale, ou simplement parce que j’étais jeune lorsque je l’ai apprise.

La pièce de Noël que je préfère écouter : J’aime bien L’adieu des bergers, de L’enfance du Christ de Berlioz. Ce n’est pas un air de Noël connu, mais c’est le même thème. Chez nous, il y a une règle de ne pas mettre de musique de Noël avant le 1er décembre, parce que je baigne dans ce répertoire dès le début de l’automne. Autrement, ça perdrait de sa magie.

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : Il y en a plusieurs, mais, au secondaire, il y avait un album de Noël des Canadian Brass, avec des chœurs. Ginette Reno, ça va aussi rester tout le temps dans ma mémoire. Et il y a le fameux Charlie Brown Christmas. Quand tu entends une pièce qui te fait voir la neige tomber, c’est parce que ça marche! 

STÉPHANE LAFOREST
Chef de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke

Stéphane Laforest

La pièce de Noël que je préfère diriger : Sans contredit l’oratorio Le Messie de G. F. Händel. J’ai dirigé cette œuvre magistrale au moins six fois avec plusieurs orchestres et chœurs ainsi que de magnifiques solistes. C’est toujours un grand défi pour les choristes et les solistes.

La pièce de Noël que je préfère écouter : Toutes les chansons de Noël américaines en style big band comme l’ont fait Michael Bublé, Frank Sinatra, Dean Martin, Andy Williams, Tony Bennett, Bing Crosby...

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : The Christmas song. Cette pièce de Mel Tormé est la plus belle chanson de Noël selon moi. Mon grand-père, Georges Codling, la jouait au piano d’une façon inoubliable.

+ L’Orchestre symphonique de Sherbrooke a gardé secret le répertoire de son concert de Noël, présenté le dimanche 8 décembre à 15 h à la salle Maurice-O’Bready, mais on peut dire qu’il y en aura pour tous les goûts, avec du très classique comme Händel et Rutter et du très populaire tels Isabelle Boulay et Beau Dommage. Sans oublier les incontournables de Noël pour la finale où les cinq chœurs seront réunis sur scène. Au moment d’écrire ces lignes, la matinée était à guichets quasi fermés.

CHRISTIAN BEAUCHER
Chef de la chorale de l’Harmonie Montcalm

Christian Beaucher

La pièce de Noël que je préfère diriger : Sainte nuit, quelle que soit la version ou l’instrumentation. Grâce à son texte, elle peut être interprétée assez lentement, sans que cela devienne ennuyant. Elle a aussi une grande valeur pédagogique. Elle me permet d’enseigner à mes élèves le soutien de la phrase musicale et du son, et également d’explorer les nuances douces, ce qui est très formateur.

La pièce de Noël que je préfère écouter : Ça varie d’une année à l’autre, mais je dois dire que les vieux enregistrements de Bing Crosby me font encore sourire. Son timbre de voix, mélangé aux Andrews Sisters, est très enveloppant et chaleureux. La technologie des années 1940 ajoute une touche très rétro à la musique, ce que j’affectionne particulièrement.

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : Fernand Gignac. C’est le disque en vinyle que j’écoutais le plus souvent quand j’étais enfant, à l’approche de Noël. Après avoir quitté la maison familiale, je n’ai pas tardé à l’acheter en CD. Au fil de ma carrière de musicien et d’enseignant, je découvrais avec amusement des petites imperfections musicales ici et là. J’aime bien constater que la musique « parfaite » n’existe pas. Si elle existait, je pense qu’elle serait très plate!

+ Pour la première fois, les concerts de Noël des écoles Mitchell et Montcalm seront ouverts au grand public. Les deux représentations sont prévues pour les 18 et 19 décembre, à 19 h 30, au Théâtre Centennial de l’Université Bishop’s. En plus des interprétations de circonstance livrées par la chorale, l’harmonie, la classe de piano, l’orchestre à cordes, les big bands et le Grand Ensemble Montcalm, des contes de Fred Pellerin, lus par la comédienne Emmanuelle Laroche, se grefferont à la soirée. Billets en vente au coût de 15 $ et 20 $ à la billetterie du Centennial.

GENEVIÈVE BLAIS
Chef du Chœur pop de Sherbrooke

Geneviève Blais

La pièce de Noël que je préfère diriger : Hallelujah Gospel, tirée du Handel’s Messiah : A Soulful Celebration. Il y a quelques années, cette pièce était pour moi un défi. J’ai longtemps repoussé le moment où je la présenterais aux choristes. Jusqu’au jour où j’ai senti qu’ils et elles sauraient y arriver et que j’avais assez d’expérience pour la monter. 

La pièce de Noël que je préfère écouter : C’est très difficile de choisir, car dès le début novembre, j’écoute les chaînes de musique de Noël. J’enseigne aussi la musique à 375 élèves du primaire et, chaque année, tous préparent des chants de Noël. Ajoutez le Chœur Pop... Bref, je baigne dans la musique de Noël chaque automne! Mais puisqu’il faut choisir : Ma liste de Noël, interprétée par Ginette Reno… Un texte magnifique qui me touche beaucoup. 

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : Écouter Noël avec Nicole Martin, c’est un retour direct dans le salon chez mes parents avec mes sœurs. On décore le sapin. Maman fait jouer son vinyle dans la grosse chaîne stéréo avec le volume assez élevé, parce qu’on se chicane : on n’est pas d’accord sur la façon de décorer l’arbre… Mais Nicole chante et c’est beau!

+ Le Chœur pop donnera son propre concert de Noël le dimanche 15 décembre, à 14 h et à 16 h 30, au Centre Québecor (135, rue Don Bosco Nord). Les 70 choristes seront accompagnés par quatre musiciens et ont préparé un répertoire reprenant des airs classiques, avec une petite touche folklorique, tout en restant fidèle à leur signature pop. L’entrée est de 20 $ (18 $ en prévente), avec tarifs réduits pour étudiants et enfants. Informations : choeurpop.com. 

MARIE-CLAUDE ÉLIAS
Chef du Chœur Campus de l’Université de Sherbrooke

Marie-Claude Élias

La pièce de Noël que je préfère diriger : Avec mon expérience de chef du Choeur Campus, où nous avons un répertoire plus populaire, j’ai découvert beaucoup de chansons que je ne connaissais pas, et j’ai fait de joyeuses trouvailles comme la pièce J’aimais l’hiver, de Michel Rivard. C’est une douce ballade pleine de nostalgie, d’espoir et de chaleur, avec une mélodie magnifique. Du pur bonheur à diriger.

La pièce de Noël que je préfère écouter : Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow! par Frank Sinatra.

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : A Charlie Brown Christmas par le Vince Guaraldi Trio.

+ Le Chœur Campus donnera deux prestations de son concert de Noël, le mercredi 11 décembre, à 12 h 15 et 17 h 30, dans le foyer Orford du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. Au programme : Claire Pelletier, Le Vent du Nord, La Bottine Souriante, les Cowboys Fringants, Félix Leclerc, François Hardy et plus encore. L’accompagnement musical se fera au piano, à la guitare et à l’accordéon. Durée des concerts : une heure. Contribution volontaire. 

LOUISE DESLONGCHAMPS
Chef du Chœur du Cégep de Sherbrooke, de la chorale l’Escaouette et du Chœur Daveluy de Victoriaville

Louise Deslongchamps

La pièce de Noël que je préfère diriger : C’est Noël nouvelet, une pièce qui nous annonce dans la joie la naissance d’un enfant sauveur. 

La pièce de Noël que je préfère écouter : Depuis deux ou trois ans, c’est Mary, Did You Know?, chantée par Pentatonix. C’est un délice auditif. 

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : Petit papa Noël! C’est un chant qui me fait non seulement retourner dans mon enfance, mais qui me donne le goût de chanter, comme je l’ai fait avec mes cousines. 

+ Sous le thème Colore ton Noël, le Choeur Daveluy offrira son concert le dimanche 15 décembre à 14 h à l’église Saint-Christophe-d’Arthabaska (entrée : 20 $; 5 $ pour les 12 ans et moins). Quant au Chœur du Cégep de Sherbrooke, accompagné de membres de la chorale l’Escaouette pour l’occasion, il est annoncé pour le dimanche 22 décembre à 15 h à la Belle Chapelle de Sherbrooke. Entrée : 25 $. 

AMÉLIE PRÉFONTAINE
Codirectrice musicale de la chorale Les Oisillons

La pièce de Noël que je préfère diriger : C’est très difficile… Je pense que je vais me permettre d’en citer deux. D’abord une que je dirige presque chaque année : Les anges dans nos campagnes. Les gloria avec des voix d’enfants viennent toujours me chercher. La deuxième, c’est une pièce que j’ai mise au répertoire une seule fois, mais que j’ai adorée : Carol of the Bells. Tout un défi pour mes Oisillons!

La pièce de Noël que je préfère écouter : C’est sans hésitation que je réponds White Christmas de Bing Crosby, la version originale avec le bruit de vieil enregistrement. Et il me faut un feu de foyer évidemment!

La chanson ou le disque de Noël qui me ramène en enfance : Sans vouloir faire de la pub... Noël en chants de neige des Oisillons. C’est tout à fait vrai! Je l’ai écouté en boucle pendant des années et je le connais par cœur!

+ Le concert de Noël des Oisillons cette année est sur le thème Noël en Afrique. Le public suivra, à travers toutes sortes de chants, les aventures d’une famille qui gagne un safari pour Noël. Il y aura des chansons pour plus petits et plus grands. Quant aux jeunes choristes, en plus de chanter, ils feront aussi quelques pas de danse et interpréteront des personnages. Le concert, codirigé par Andréanne Boisvert, est prévu pour le samedi 14 décembre, à 19 h 30, au Théâtre Léonard-Saint-Laurent du Séminaire de Sherbrooke. Billets (15 $) : 819 821-4914. Tarifs réduits pour enfants. 

La chorale Les Oisillons