Sébastien Pesot

Neuf projets artistiques se partagent 120 000 $

Une pluie de dollars est tombée sur les artistes de l'Estrie mercredi. Le nuage de 120 000 $, formé par le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Conférence régionale des élus de l'Estrie et la Ville de Sherbrooke, a dispersé ses averses au-dessus de neuf projets créatifs de la région.
La plus grosse portion des précipitations s'est dirigée sur le groupe sherbrookois Noem qui aura 20 000 $ pour mettre en scène son nouveau spectacle. L'un des premiers rodages de cette prestation, comprenant des projections de haute technologie, sera fait au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook vendredi. Les musiciens Vincent Vachon, Charles-Emmanuel Lignon L'Espérance, Benoît Marquis et Antoine Auger aimeraient lancer leur deuxième album en septembre prochain.
Le groupe Musique à bouches reçoit quant à lui 13 000 $ pour monter une tournée de spectacles dans les résidences pour personnes âgées et créer une maquette d'album.
Pierre Javaux est le seul boursier dans le domaine du cinéma. Le réalisateur, qui est aussi président de la Course des régions, disposera de 15 000 $ pour produire le long métrage documentaire Le saut dans le vide, sur son histoire d'amour avec l'auteure sherbrookoise Micheline Goulet, décédée en 2005. Il mènera ce projet en partenariat avec la Maison Aube-Lumière, qui accueille et offre des soins palliatifs aux malades atteints de cancer.
Pesot pour le MBAS
Trois artistes visuels ont aussi droit à du financement. Avec une subvention de 14 000 $, le Sherbrookois Sébastien Pesot réalisera deux installations vidéo pour le Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Le photographe Yves Harnois montera, avec ses 5500 $, une exposition avec l'organisme Iris Estrie, engagé dans la lutte contre le VIH/SIDA, alors que l'Eastmanoise Geneviève Chevalier se rendra, avec sa bourse de 15 000 $, sur une ferme de Bolton-Ouest et à la foire agricole de Brome pour réaliser une oeuvre alliant la vidéo et la photographie.
En théâtre, le Sherbrookois Nathaniel Allaire Sévigny reçoit 13 000 $ pour écrire un texte inspiré de la vie des adolescents, sous le parrainage de Normand Chouinard. Karine Gaulin, de Saint-Sébastien, utilisera les 15 000 $ reçus pour créer un spectacle jeune public pour le Comité culturel de Lac-Mégantic.
Enfin, dans le domaine de la littérature et de la poésie, Évelyne Papillon et Christine Bolduc, de Sherbrooke, reçoivent 10 000 $ pour créer un spectacle de conte et de poésie, intitulé Fragiles.
Le Programme pour les arts et les lettres de l'Estrie vise à soutenir la réalisation ou la diffusion de premières oeuvres de création d'artistes professionnels, ainsi qu'à favoriser leur rayonnement et la circulation d'oeuvres produites par des Estriens dans leur région et à l'extérieur.