Contenu commandité
Multiples hommages à Michel Garneau
arts
Multiples hommages à Michel Garneau
Le décès, lundi, du poète, auteur et dramaturge Michel Garneau, établi à Magog depuis de nombreuses années, a suscité plusieurs réactions en Estrie, où il a collaboré à de multiples projets, mais aussi à Montréal, où il a oeuvré une grande partie de sa vie. Voici quelques-uns de ces témoignages en souvenir de ce Gargantua des mots à la voix unique.
Partager
Un géant au coeur tendre

Arts

Un géant au coeur tendre

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Avec le décès du dramaturge et poète Michel Garneau, c’est une voix qui s’éteint. Une voix littéraire et poétique d’autant plus précieuse « qu’elle était unique dans le paysage culturel québécois », souligne Armande Saint-Jean.  
Un être humain complètement ouvert

Arts

Un être humain complètement ouvert

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune
Edgar Bori a connu Michel Garneau dans les quatre dernières années, depuis qu’il a lui aussi a vécu un coup de foudre pour l’œuvre du poète, assez puissant pour monter un spectacle autour de son œuvre (Garneau Bori), d’en faire ensuite un album et même un film, Dialogues pour un homme seul, paru en mars dernier.
Un amoureux de la vie

Arts

Un amoureux de la vie

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Michel Garneau a fait partie des cofondateurs du Petit Théâtre de Sherbrooke, en 1997 (avec entre autres sa conjointe, Isabelle Cauchy, et l’ami Michel G. Côté).
« Jusqu’à son dernier souffle, il a écrit des poèmes »

Arts

« Jusqu’à son dernier souffle, il a écrit des poèmes »

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune
Lorsqu’il était étudiant de littérature à l’Université de Sherbrooke, François Couture a eu un véritable coup de foudre pour Michel Garneau, qu’il a découvert en visionnant La nuit de la poésie 1980 sur vidéocassette. Il a par la suite dévoré son œuvre. Un des vers de l’auteur l’avait marqué au point où il avait photocopié la page et l’avait collée au mur de sa chambre : « Les mots sont des cailloux qu’on se met dans la bouche pour apprendre à parler. »