Après une pause de cinq ans, Marie-Mai était de retour vendredi à Sherbrooke dans la salle comble du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. Elle sera de retour en janvier pour un deuxième spectacle.

Marie-Mai à Sherbrooke : un retour attendu

Le spectacle n’était même pas encore commencé que le public de Marie-Mai l’acclamait. « Marie-Mai! Marie-Mai! » criaient les gens, impatients de la voir arriver. La chanteuse a répondu à l’appel avec une entrée en scène dynamique. C’est après une longue pause de cinq ans que Marie-Mai était de retour à Sherbrooke vendredi pour mettre le feu à la scène du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

Marie-Mai a offert bien plus qu’un spectacle. Les Sherbrookois ne sont pas prêts d’oublier la fête que l’auteure-compositrice-interprète a amené sur scène. 

La frénésie se sentait dans l’air alors que le visage de la chanteuse est apparu sur un écran géant. Rien de moins qu’Empire pour commencer les festivités.

« Je n’ai jamais été sold out à Sherbrooke, sauf ce soir. On ne pensait jamais être capable de remplir cette salle tellement imposante! » annonce la vedette, qui d’ailleurs, sera de retour à Sherbrooke en janvier prochain. 

Après quelques chansons, Marie-Mai s’est assise sur scène en mode confidence. La chanteuse tentait de s’adresser à son public, mais avait du mal à prendre la parole tellement la foule était en délire. Elle s’est alors couchée sur la scène, frappée et émue par ce trop-plein d’amour. « On s’ennuyait! », criaient en cœur les jeunes filles dans la salle. « Moi aussi, je m’ennuyais », de répondre la chanteuse québécoise. 

Lorsqu’elle a enfin réussi à placer un mot, elle s’est confié à ses admirateurs sur ses périodes de remise en question pendant son absence. « Je me demandais si j’allais avoir la chance de faire autant de spectacles. »

Certains auraient tendance à penser que le public de Marie-Mai se résume à de jeunes filles, mais la salle comble comprenait également des fans qui la suivent depuis ses débuts à Star Académie. 

Avant de commencer la chanson Différent, la vedette de la pop s’est lancée dans un discours touchant sur l’acceptation de soi. 

Juste avant l’entracte, la tant attendue Mentir, mélangée avec Somebody told me du groupe The Killers a satisfait le public qui en redemandait. 

Sans oublier les quatre musiciens qui ont offert une impressionnante performance. 

L’absence de danseurs sur la scène se dissimulait bien derrière une étonnante mise en scène avec des éclairages fluorescents et plusieurs jeux de lumière. Chaque chanson était accompagnée d’un visuel ludique sur le grand écran.

La deuxième partie du spectacle a transformé la salle en piste de danse. La chanteuse se promenait dans la salle tout en chantant la classique Qui prendra ma place. 

Jusqu’au fond de la salle, les spectateurs sautaient sur place. 

Notons que les vieux classiques ne se font pas rares avec une longue carrière comme celle de l’énergique chanteuse. La soirée s’est terminée avec nul autre que C.O.B.R.A et C’est moi en rappel. 

Le retour de Marie-Mai était très attendu à Sherbrooke. Si son objectif était de faire danser et pleurer son public dans la même soirée, alors c’est mission accomplie.