Louise Dupré reçoit le prix du gouverneur général

La poète d'origine sherbrookoise Louise Dupré a fait son entrée officielle parmi les écrivains canadiens prestigieux, mardi matin à Toronto.Grâce à son recueil Plus haut que les flammes, cette auteure établie à Montréal a remporté le prix de poésie francophone du Gouverneur général, assorti d'une bourse de 25 000 $.
L'auteure a été émue par l'acclamation reçue au dévoilement de son nom.
«C'est un honneur de savoir son travail reconnu par ses pairs. Mais c'est aussi très émouvant de se retrouver devant d'autres écrivains francophones et anglophone de partout au pays qui ont mis eux aussi la littérature au centre de leur vie. Pour nous tous, ce fut moment capital», a-t-elle déclaré.
L'obtention du prix a pris quelque peu par surprise cette professeure de l'Université du Québec à Montréal, en nomination pour la quatrième fois. «Tous les recueils en nomination étaient de grande qualité. Chacun aurait pu obtenir le prix. Comme le choix du jury est toujours un peu inattendu, je préférais ne pas me faire d'illusions.»
Tous les détails dans La Tribune de mercredi.