La directrice du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, Michelle Bélanger, lors de l’inauguration de l’exposition « SON, que du SON! », en juillet 2019. Elle est en compagnie de Suzanne Bernard et Jeanne Tessier, qui testaient leur perception de certains sons à haute et basse fréquence, certaines devenant inaudibles avec l’âge.
La directrice du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, Michelle Bélanger, lors de l’inauguration de l’exposition « SON, que du SON! », en juillet 2019. Elle est en compagnie de Suzanne Bernard et Jeanne Tessier, qui testaient leur perception de certains sons à haute et basse fréquence, certaines devenant inaudibles avec l’âge.

L’exposition « SON, que du SON! » du MNS2 honorée

Le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke (MNS2) s’est vu décerner pour la troisième fois un prix Cascades par l’Association canadienne des centres de sciences (ACCS). Son exposition « SON, que du SON! » a gagné dans la catégorie « Meilleure exposition — Petite institution ».

La remise des prix s’est faite jeudi de manière virtuelle. « Nous sommes très contents d’avoir reçu ce prix. Chaque année, nous soumettons un projet différent, et c’est le fun d’être récompensé pour la troisième fois », exprime Michelle Bélanger, directrice générale et conservatrice. 

Les expositions « Mondes de la nuit » et « Au poil! — L’exposition qui décoiffe » avaient obtenu un prix dans la même catégorie en 2017 et 2018 respectivement. 

L’exposition, qui a eu lieu du 25 juillet au 2 septembre 2019, a été réalisée par le MNS2 en étroite collaboration avec l’Université de Sherbrooke. Elle explorait le son sous ses différentes formes et permettait aux visiteurs de voir, d’entendre et même de vivre le son par l’entremise de plusieurs stations interactives. Par exemple, les participants pouvaient entendre plusieurs sons à différentes fréquences très basses et très hautes. Comme certains sons deviennent imperceptibles avec l’âge, les familles de plusieurs générations pouvaient comparer leur audition.

Chaque année, l’Association remet ce prix à la meilleure exposition permanente, temporaire ou itinérante réalisée par un de ses membres. Pour être admissibles, les expositions doivent répondre à certains critères : être offertes au grand public, être présentées plusieurs fois devant différents auditoires et permettre aux visiteurs de vivre l’expérience en une seule visite. 

« SON, que du SON! » a voyagé dans plusieurs musées, notamment à The Exploration Place de Prince-George en Colombie-Britannique et au Resurgo Place de Moncton au Nouveau-Brunswick.

« On est dans l’incertitude pour la suite en raison des circonstances actuelles », annonce Mme Bélanger. Elle espère tout de même que le prix offrira une belle visibilité au musée et augmentera les demandes de location.