Charlotte Cardin et son groupe, séparés sur quelques scènes différentes pour respecter la distanciation, ont ensuite envoûté le public avec leur musique d’amour.
Charlotte Cardin et son groupe, séparés sur quelques scènes différentes pour respecter la distanciation, ont ensuite envoûté le public avec leur musique d’amour.

Les étoiles sont rallumées

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Tout comme les étoiles, la musique québécoise était resplendissante, samedi soir à Lac-Mégantic. Le public aurait difficilement pu demander mieux : les douces notes des artistes d’ici se sont alliées à un ciel complètement dégagé, accomplissant à merveille la mission de rallumer les étoiles.

« C’est un peu bizarre, on dirait que je rêve tellement que c’est weird ». Ce sont les premiers mots que Safia Nolin a confiés aux quelque 150 personnes l’entourant, lors de l’un des premiers spectacles présentés devant public depuis le début de la pandémie.

Une ambiance intimiste et authentique régnait dans le champ de la famille Lavallée – propriétaire de la Chapelle du rang 1 – qui accueillait un spectacle sur son terrain pour la toute première fois.

Tous installés sur des chaises de jardin bleues soigneusement désinfectées et séparées en plusieurs ilots afin de respecter les normes de distanciation sociale, les spectateurs semblaient fortement apprécier leur concert.

Seul point négatif, la lourdeur de la captation télé – le spectacle sera diffusé au mois d’octobre sur les ondes de Télé-Québec – a brisé le rythme des artistes à quelques reprises. Cependant, il est à noter que sans cette diffusion, un spectacle de cette ampleur aurait été impossible.

Safia Nolin a profité de quelques-unes de ces pauses pour faire rire le public.

Safia Nolin a profité de quelques-unes de ces pauses pour faire rire le public, notamment lorsque la production lui a demandé de mentionner qu’elle était contente de se retrouver à Lac-Mégantic. 

De plus l’éclairage d’une beauté exceptionnelle et l’acoustique digne de mention ont été remarqués par les spectateurs, faisant oublier la présence de Télé-Québec.

Performances

Alors que le soleil se couchait pour laisser place aux perséides, Safia Nolin et Pomme ont uni leurs magnifiques voix détendant l’atmosphère et charmant le public grâce à quelques-uns de leurs tubes.

Charlotte Cardin et son groupe, séparés sur quelques scènes différentes pour respecter la distanciation, ont ensuite envoûté le public avec leur musique d’amour. Plusieurs spectateurs se dandinaient sur leur chaise de jardin en entendant les notes de Double Shift, Like It Doesn't Hurt et Les Échardes, composées et interprétées par la très charismatique ancienne candidate de La Voix.

Avec le décor du centre-ville de Lac-Mégantic et de son église éclairée en arrière-plan, l’auteure-compositrice-interprète a souvent qualifié le site d’incroyable lors de ses interventions entre ses pièces.

En plus de Safia Nolin, de Pomme et de Chalotte Cardin, Clay and Friends et Quatuor Lunes ont pris la scène de la famille Lavallée.

La Tribune a également réalisé un making-of de l’événement, qui sera aussi diffusé sur ses plateformes en octobre.

Spectacle Rallumée les étoiles à Lac Mégantic.