Les coups de coeur d'Angel Forrest

La dernière fois qu'Angel Forrest a chanté à la Fête du lac des Nations, c'était en 2009, en première partie des Beach Boys. Elle se souvient de la grêle qui avait fait fuir la moitié des festivaliers juste avant sa prestation. Mais l'ange de la forêt se souvient surtout d'être montée faire des ou-ou-ou sur la scène avec ces gars de plage vieillis au soleil. «Je ne sais plus quelle chanson c'était (il y a des ou-ou-ou dans toutes les chansons des Beach Boys). Je regardais le spectacle à côté de la scène et Mike Love m'avait fait signe de monter le rejoindre. C'était toute une chance de chanter dans le même micro!»
Lors du spectacle qu'elle donnera samedi prochain à l'Eastman en blues, comme lors de celui qu'elle a donné à la Fête du lac des Nations samedi dernier, la rockeuse de Lac-Brome interprétera quelques reprises ainsi que plusieurs chansons de son dernier album original, Mother Tongue Blues, qui lui a valu le Lys d'or du meilleur album blues et la deuxième place parmi les albums les plus joués l'an dernier sur la chaîne canadienne Galaxie blues.
Artiste féminine de l'année aux Maple Blues Awards, un prix qui lui a ouvert des portes à l'échelle internationale, Angel Forrest ira le présenter en Europe cet automne et sur la côte ouest des États-Unis en février. « Je jouerai entre autres au Viper Room de Johnny Depp. Je boirai peut-être une tequila avec lui! »
Ou elle l'invitera à venir faire des ou-ou-ou dans son micro...
<p>Guacamole y Tequila</p>
Elle aime...
Cette table où prendre une bouchée :
« On aime aller chez Guacamole y Tequila, à Magog. J'ai possédé un restaurant, le Red Room à Glen Sutton, pendant deux ans. On y servait notamment des fajitas et des tacos. J'aime cette nourriture épicée. J'ai un faible pour les tacos au poisson... et la tequila pure. Le party n'est jamais loin quand il y a de la margarita! »
Une terrasse où prendre un verre :
« Il y a toujours de l'ambiance au Liquor Store. Peu importe la température, on peut rester dehors, grâce aux parasols géants. Jusqu'à 22 h, la clientèle est très diversifiée. Après, les jeunes arrivent et le boum-boum embarque. Comme l'endroit appartient à un ami, c'est la seule terrasse où je viens encore donner des spectacles de covers à l'occasion. »
Cette boutique où faire des emplettes :
« J'aime fouiner sur la rue Principale à Magog, et surtout arrêter chez Beau et fou et Hippie Chic, deux boutiques qui offrent des vêtements plus bohèmes, comme je les aime. Je viens justement d'aller m'acheter une robe! J'y trouve aussi de beaux bijoux. »
Ce village où errer :
« J'aime me promener en voiture à Dunham et admirer le paysage. J'ai un ami qui y habite, et la vue qu'on a de sa cour est incroyable. C'est à l'infini. J'arrête toujours chez Stephano's, une gelateria installée dans une vieille maison. L'architecture dans ce coin des Cantons-de-l'Est vaut le détour. »
Taylor Schilling, dans la série<em> Orange is the New Black.</em>
Elle partage...
Ce livre qui la suivra cet été :
« En vacances à Punta Cana, j'ai lu The Fault in our Stars, le livre qui a inspiré le film qui est présentement à l'affiche au cinéma. J'ai passé la semaine pleurer sur la plage et à m'essuyer avec ma serviette. C'est l'histoire très touchante de deux enfants amoureux, atteints du cancer. Comme j'ai perdu ma mère il y a un an et que j'étais en vacances avec ma fille, l'histoire me touchait particulièrement. Je veux m'attaquer bientôt à l'autobiographie de Keith Richards, intitulée Life. J'aime le musicien et il paraît que son récit est très drôle. »
Cet album qui jouera dans sa voiture :
« Les quatre albums de Rival Sons. Je les écoute en boucle, à longueur de journée, depuis l'automne dernier. J'ai commencé à faire de la musique grâce à Robert Plant et ce groupe de rock californien est la réincarnation de Led Zeppelin. J'adore la voix du chanteur Jay Buchanan. C'est moi qui avais convaincu l'organisation de Woodstock en Beauce de les inviter cet été. Comme j'y jouais moi aussi, je les ai croisés et leur ai laissé un exemplaire de mon album. J'ai eu la surprise de ma vie quand Jay Buchanan nous a appelés pour nous dire qu'il avait hâte de l'écouter. On était en voiture et on capotait! »
Ce film qu'elle ne ratera pas :
« J'ai regardé OMG, une comédie dramatique indienne sur Netflix, et j'ai adoré. Les films de Bollywood ne sont pas toujours de grandes oeuvres, mais celui-là m'a fait rire et pleurer. L'histoire est celle d'un homme qui a tout perdu lors d'un tremblement de terre et qui poursuit Dieu pour cet Act of God. La morale du film montre qu'il vaut mieux aider son voisin, lui donner ce qu'on a, plutôt que de faire des offrandes à Dieu et dépenser son argent pour mettre des portes en or sur un temple. »
Cette série télé qu'elle dévorera lors des jours de pluie :
« Puisque j'ai voulu être avocate quand j'étais jeune et que je m'intéresse au droit, j'ai adoré Suits, une série brillante avec des acteurs hot. Je viens aussi de visionner les deux saisons d'Orange is the New Black. J'ai aimé voir la vie de ces femmes en prison. Ça m'a rappelé de faire attention pour éviter de me retrouver là, un jour! C'est épeurant, cette idée d'être confinée dans une cellule avec des personnes vraiment bizarres... »
Cette application qu'elle utilise compulsivement :
« Google Play, une application qui offre un accès illimité à toute la musique du monde pour 7,99 $ par mois. C'est génial! En même temps, comme artiste, ça m'inquiète, parce que l'album n'y existe plus, dans son format physique. Je me branche sur le catalogue de musique indienne pour faire mon yoga, de musique cubaine pour faire la fête... Ça m'évite de chercher dans ma bibliothèque chaque fois. »