Le propriétaire du Ciné-Zoo, Jean Cardinal, entraine Tango, un bébé grizzly qui partagera la vedette d'une nouvelle série web tournée à Sainte-Anne-de-la-Rochelle, L'Ambassade.

Les animaux du Ciné-Zoo bientôt vedettes du web

Non seulement les animaux du Ciné-Zoo de Sainte-Anne-de-la-Rochelle ont leur ambassade, mais ils auront bientôt leur série web. Treize épisodes pendant lesquelles chaque « représentant » de son espèce aura son message à livrer.
« Ce sera un message humoristique et politique. Les animaux se parlent, se respectent. Il faut se demander ce que les humains ont à apprendre d'eux », explique le propriétaire du Ciné-Zoo, Jean Cardinal.
Cet amoureux des animaux en sait quelque chose. Depuis 1979, il entraine des tigres, des singes, des lynx et maintenant des grizzly à devenir des vedettes de cinéma. Cette fois-ci, c'est chez lui que le tournage se fera et selon un script qu'il a lui-même écrit.
« L'histoire de L'Ambassade, ce sont des animaux en détresse qui rencontrent Howard. Lui va les guider où il y a le seul ambassade pour animaux au monde, ici à Sainte-Anne-de-la-Rochelle », raconte-t-il.
Howard, c'est le Jack Russell blanc et noir qui habite au Ciné-Zoo. Il partagera la vedette avec un singe capucin, un lynx et un autre chien, cette fois-ci un griffon khortal. Enfin, il y aura aussi Tango, le bébé grizzly qu'entraîne M. Cardinal depuis plusieurs mois. « C'est notre vedette montante », me dit-il en pointant une grosse boule de poils bruns aux longues griffes.
Tous cohabiteront dans L'Ambassade, un espace fabriqué avec d'anciens décors de films auxquels les animaux du Ciné-Zoo ont déjà participé. D'autres scènes seront tournées à l'extérieur, où M. Cardinal a aménagé plusieurs endroits parfaits pour des tournages.
 Si tout va bien, les épisodes web sortiront au mois de décembre, sur « une plateforme web internationale ». « Si j'ai choisi le web, c'est pour avoir les mains libres. Je peux produire mes épisodes sans me faire mettre des bâtons dans les roues et devoir changer mon message », soutient-il.
D'autres grizzlys en chemin
D'autres nouveautés s'annoncent du côté du Ciné-Zoo. Au cours de l'année prochaine, Jean Cardinal veut bâtir une ferme d'animaux miniatures, un jardin botanique incluant des espèces indigènes, terminer son étang à alligators et en faire un autre pour les tortues.
Le Ciné-Zoo abritera également la plus grande collection de grizzlys en Amérique du Nord. Comme un parc zoologique ferme en Ontario, M. Cardinal entend récupérer ces ours « à la retraite », qui s'ajouteront à l'ours kodiak et au grizzly qu'il possède déjà.
Et lorsqu'il ne s'occupe pas de ses animaux sur sa terre, Jean Cardinal se retrouve sur la scène politique pour les défendre. « Je prendrai bientôt mon permis de lobbyiste. Je veux devenir le lobby de l'ambassade des animaux », plaide-t-il déjà. Une campagne éducative qui se poursuivra sur le web cet hiver, pour le plaisir des petits et grands.