Bernard Caza
Bernard Caza

Le Vieux Clocher de Magog rouvrira le 11 juillet

C’est officiel : le Vieux Clocher de Magog accueillera de nouveau des spectateurs à partir du samedi 11 juillet, notamment grâce au Projet Parallèle, cette nouvelle formule de spectacles d’humour lancée par le Groupe Phaneuf et permettant de respecter les consignes actuelles de distanciation sociale.

Le 15 juin dernier, le gouvernement avait permis les rassemblements intérieurs d’un maximum de 50 personnes à partir du 22 juin et autorisé une distance de 1,5 mètre à l’intérieur des salles de spectacles. La ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy avait ajouté par la suite que le maximum de spectateurs par salle pourrait passer de 50 à 250 dès le 15 juillet si la Santé publique l’autorisait.

L’annonce de jeudi après-midi sur la réouverture des bars donne bon espoir au directeur artistique du Vieux Clocher, Bernard Caza, que la limite des 50 personnes ne tiendra plus.

« Nous avions fait les calculs avec la distance de deux mètres et le Vieux Clocher pourrait contenir un peu moins de 200 personnes. À 1,5 m, on serait entre 200 et 250 personnes. Il ne faut pas oublier que le gouvernement permet des bulles aussi, c’est-à-dire que cinq ou six personnes vivant au même endroit peuvent se retrouver à la même table. Mais il faudra plus de tables si la majorité des gens sont en couple », ajoute-t-il.

Louis-José Houde

« Pour les allées et venues, c’est la distance de deux mètres qui est encore en vigueur », note Bernard Caza, qui a notamment configuré les déplacements pour que les escaliers de l’établissement ne soient empruntés que dans un sens et ainsi y éviter les rencontres.

Quant au bar, Bernard Caza doit faire observer, pour le service aux tables, les mêmes directives que les restaurants. « Les serveurs et placiers auront une visière et un masque. Les billets seront montrés et déposés dans une boîte. C’est une routine à acquérir. »

Glace cassée par Louis-José

Bernard Caza a surtout accueilli à bras ouverts l’initiative Projet Parallèle du Groupe Phaneuf. Rappel de la formule : trois humoristes dans le même spectacle, deux représentations au cours la soirée. Lancé le 23 juin, dans une salle de Longueuil, le Projet Parallèle visitera pour la première fois Magog les 16, 17 et 18 juillet. Nul autre que Louis-José Houde cassera la glace le jeudi soir, en compagnie de Neev et Jo Cormier. Le lendemain, au tour de Michèle DesRochers, Louis T et une tête d’affiche à confirmer. Le samedi, la soirée sera réservée à Sam Breton, Simon Gouache et Guillaume Pineault. Les deux représentations auront lieu à 19 h et à 21 h 30.

Daniel Grenier

« Ça s’appelle Projet Parallèle parce que ce n’est pas le spectacle courant des humoristes. Les artistes en présentent seulement un extrait, mais ils peuvent aussi décider de roder du nouveau matériel ou de ramener un ancien numéro qu’ils n’ont pas fait depuis longtemps et qu’on leur réclame », précise Bernard Caza.

Trois autres « rondes » du Projet Parallèle sont prévues du 30 juillet au 1er août, du 13 au 15 août et du 27 au 29 août (les artistes sont à confirmer). Mais c’est Daniel Grenier qui aura le mandat de briser la glace en solo le samedi 11 juillet.

Sam Breton

« Ce sera un peu notre spectacle-test et Daniel est super content, comme la plupart des autres. Même si un gars comme Émile Bilodeau est habitué à donner un show au coin de la rue, ça leur manque d’avoir un bon son et une bonne technique. Pour la plupart d’entre eux, les prestations en ligne, ce n’est pas un projet de carrière. »

Simon Gouache

Une ligne près du bord

Pour le reste, Bernard Caza revient à une programmation dans la formule habituelle des étés du Vieux Clocher, c’est-à-dire le même humoriste cinq soirs de suite. Dominic et Martin seront là du 21 au 25 juillet, Michel Barrette, du 4 au 8 août, et Jean-François Mercier, du 18 au 22 août. Des spectacles de chansons apparaissent de-ci de-là dans le calendrier : Marc Hervieux le 19 juillet, Rock Story le 26, Émile Bilodeau le 2 août, Christian Marc Gendron le 3, Bernard Adamus le 9, Annie Villeneuve le 23 et 2Frères le 30.

Une ligne sera installée sur le sol de la scène pour que les artistes, dont certains ont une bonne projection de voix, ne s’approchent pas trop du bord.

Marc Hervieux

« Les spectacles de chansons seront en formule intime ou réduite. La scène est assez grande pour que les artistes et musiciens n’aient aucune difficulté à rester à au moins deux mètres les uns des autres. Mais, contrairement aux spectacles d’humour, ce serait difficile de rentabiliser les spectacles de chansons si la jauge restait à 50 personnes maximum. Il faudrait alors les reporter. Mais rien n’indique que ça va plus mal aujourd’hui. »

« C’était important pour moi qu’on rouvre. Le Vieux Clocher fait 40 pour cent de sa saison en juillet-août. En ce moment, dans Magog-Orford, les chalets et condos sont déjà presque tous loués, les touristes seront probablement encore plus nombreux cette année... Ici, il y a une montagne, un lac, un tout nouveau centre-ville... C’était important que le Vieux Clocher soit aussi présent. »