C’est Michel Pagliaro sera le premier à remonter sur la scène du Théâtre Granada cet automne. Son tour de piste acoustique, offert en format souper-spectacle, sera présenté le 26 septembre.
C’est Michel Pagliaro sera le premier à remonter sur la scène du Théâtre Granada cet automne. Son tour de piste acoustique, offert en format souper-spectacle, sera présenté le 26 septembre.

Le Théâtre Granada repart la machine [VIDÉO]

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Après une longue pause obligée, le Théâtre Granada reprend du service cet automne. C’est Michel Pagliaro qui ouvrira le bal le 26 septembre prochain, six mois et demi jour pour jour après la fermeture de la salle de spectacle en raison de la COVID-19.

On relance les opérations avec une légende vivante du rock! Ce qu’on vit, c’est un peu comme une résurrection; les choses étaient tellement au point mort, ces derniers mois. Mais à partir du 3 août, moment où on a eu la confirmation qu’on pouvait accueillir 250 spectateurs à l’intérieur, on a travaillé vraiment fort pour bâtir la programmation. Plusieurs spectacles avaient été reportés, d’autres se sont ajoutés, et on continue de recevoir des appels. On aura sans doute d’autres surprises à annoncer dans les prochaines semaines », souligne la directrice générale et artistique de l’établissement, Suzanne-Marie Landry. 

Présent lors du dévoilement de la programmation jeudi, Michel Pagliaro s’est rappelé avoir foulé la scène du Granada peu de temps avant que le virus ne renvoie tout le monde à la maison. 

« On avait alors fait le show acoustique qu’on revient promener ici en septembre. Repasser dans le coin, ça me rappelle cette fois où on devait jouer à l’extérieur pour un festival. L’orage qui grondait avait changé les plans. On avait tout transféré au Granada. C’était archi plein. Il y avait toute une ambiance », se souvient-il. 

Forcément, l’atmosphère sera différente en mode distanciation physique. 

« Mais pas nécessairement moins électrique, précise-t-il avec un sourire dans la voix. Il y a moyen de rocker une scène même en version acoustique. »

La directrice générale et artistique du Théâtre Granada, Suzanne-Marie Landry, insiste sur les efforts déployés par son équipe depuis un mois pour bâtir une riche programmation automne-hiver. « On a de beaux noms à l’affiche et on a vraiment tout mis en œuvre pour que tout soit sécuritaire, selon les consignes de la santé publique », dit-elle.  

Soirée gourmande

Nouveauté pensée sur mesure pour le contexte pandémique : en partenariat avec l’OMG resto, l’institution de la rue Wellington offrira une série de soupers-spectacles en format intime. 

« C’est nouveau pour nous puisque, auparavant, on faisait de grandes tablées avec plusieurs spectateurs. Là, ce sera autre chose. On a racheté des tables pour pouvoir aménager des îlots de deux personnes. Partout, on a entendu qu’il fallait se réinventer à cause du contexte, eh bien, c’est ce qu’on a fait », remarque Mme Landry.  

Le spectacle de Pagliaro sera offert dans cette neuve série. Jonas Tomalty (2 octobre), The Beatles Acoustic (3 octobre), Rhapsody d’Yvan Pedneault (12 novembre), les frères Éloi et Jonathan Painchaud (11 décembre) ainsi que Marjo (20 mars) figurent également dans la programmation musicale de cette nouvelle offre gourmande. 

Une soirée souper-théâtre est aussi au menu avec Denis Bouchard, qui viendra faire la lecture de sa pièce Bang!... en version covidienne.

« J’avais signé cette pièce il y a 15 ans. Elle mettait en scène un personnage qui vit en retrait et qui communique avec ses proches via Skype et une plateforme qui ressemble beaucoup à Zoom. Je me suis replongé dans le texte et je l’ai complètement réécrit pour l’actualiser et le mouler au contexte des derniers mois », explique l’auteur et comédien, qui interprète tous les personnages de l’originale proposition théâtrale. 

« C’est tout un défi, note-t-il, mais quel bonheur pour un acteur! »  

Une soirée souper-théâtre est au menu de la programmation automnale du Granada. L’auteur et comédien Denis Bouchard viendra faire la lecture de sa pièce Bang!... en version covidienne

Musique et humour

Matt Holubowski (7 novembre), Geneviève Jodoin (19 novembre), Soran (20 novembre), Foreign Diplomats (26 novembre), The Franklin Electric (28 novembre) sont quelques-uns des artistes qui viendront pousser la note à Sherbrooke au cours des prochaines semaines. 

QW4RTZ viendra aussi présenter ton tout nouvel effort scénique le 30 octobre. Le lendemain, Excavation et Poésie profitera du beau prétexte de l’Halloween pour lancer son album lors d’un bal masqué.

Des hommages à Rush (New World Men, le 10 octobre), au rock des années 1970 (Jurassik Rock, le 23 octobre) ainsi qu’à Supertramp et Styx (Tramp of the Century & The Grand Illusion, le 21 novembre) raviront les nostalgiques. Les amateurs de hip-hop seront, eux, servis avec Fouki (14 novembre). Le 9 octobre, Big Time Lew, Shawn McPherson et Tim Brink monteront ensemble sur scène pour une soirée aux couleurs du Sherblues & Folk (qui a dû être annulé cette année) tandis que les artistes de la relève Miro, Claudia Bouvette et Mike Clay partageront scène et micro le 6 novembre. David Goudreault viendra promener sa poésie et son humour sur les planches le 3 décembre. 

Au chapitre de l’humour, justement, les Denis Drolet (29 octobre) ainsi que Guillaume Pineault (complet le 16 octobre, supplémentaire le 10 septembre 2021) et Mélanie Couture (complet le 5 novembre, en supplémentaire le 8 octobre 2021) sont à l’affiche, de même que Daniel Grenier (22 octobre). Ce dernier voit l’agenda de son automne se meubler peu à peu. 

« Ça recommence tranquillement, confirme-t-il. Et j’ai quand même fait quelques trucs cet été, finalement. J’ai joué devant des voitures dans les ciné-parcs, devant un plexiglas au Bordel Comedy Club, devant un écran pour le WiFi Comedy Club. Je me suis rendu compte que, peu importe le contexte, quand on s’en va devant un public, le but, c’est toujours de connecter. Et j’y suis arrivé malgré les contraintes. J’arrive avec mes trois valises remplies de gogosses, je fais mes tounes; ça donne un show léger et je pense que ça fait du bien aux gens. »  

Jusqu’en juin

Tout ça vous donne envie de vous étirer le cou jusqu’en 2021 pour jeter un œil à la programmation hivernale du Granada? Le calendrier du bijou de la Wellington est déjà bien garni avec, notamment, Émile Proulx-Cloutier, Bobby Bazini, Klô Pelgag, Souldia, Vincent Vallières, les Sœurs Boulay, Louis-Jean Cormier, Beyries, Émile Bilodeau, Loud, Pierre Lapointe, Dominique Fils-Aimé, Michel Rivard, Alain Lefevre ainsi que les humoristes Didier Lambert, Maude Landry, Neev et Mathieu Cyr.

Ça vous intéresse? 

theatregranada.com