Présenté à guichets fermés à la salle Maurice-O’Bready de Sherbrooke le 17 avril 2018, le spectacle Dance Me de BJM Danse, inspiré de l’oeuvre de Leonard Cohen, sera projeté le dimanche 24 mars dans une quarantaine de salles de cinéma du Québec, dont la Maison du Cinéma de Sherbrooke.

Le spectacle Dance Me à la Maison du Cinéma

La Maison du cinéma offrira le dimanche 24 mars une projection spéciale de Dance Me, le spectacle que les Ballets jazz de Montréal (BJM) consacrent à Leonard Cohen, et qui fut présenté à la salle Maurice-O’Bready le 17 avril 2018.

Il s’agira de la rediffusion, sur grand écran, d’une série de concerts donnés à la Place des Arts de Montréal du 14 au 23 mars, et qui auront fait l’objet d’une captation.

La performance sera projetée simultanément dans 39 salles de cinéma et de spectacles, de Rouyn-Noranda à Sept-Îles. L’initiative d’envergure — une première au Québec — s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec (PCNQ), indique la SODEC par voie de communiqué.

Dance Me a été créée en 2017 — à guichets fermés — à la PDA avant d’être présenté en tournée québécoise. Ce spectacle multidisciplinaire (musique, dramaturgie et chorégraphies) « évoque en cinq saisons les grands cycles de l’existence, tels que les a dépeints Leonard Cohen dans son œuvre ».

Approuvé par la famille Cohen, Dance Me a connu un succès retentissant jusqu’aux États-Unis, en Europe et en Chine, mais l’ampleur de la production rend complexe sa circulation en régions, souligne la présidente et chef de la direction de la SODEC, Louise Lantagne, qui voit dans ce projet pilote une heureuse façon de « proposer des créations québécoises à un plus grand nombre de spectateurs ».

« Dance Me a tout pour répondre aux attentes du public à travers le Québec [...]. Il existe un réel intérêt pour les arts de la scène sur écran géant, et notamment pour les spectacles locaux à grand déploiement que les gens n’auraient normalement pas l’occasion de voir. Nous nous réjouissons que cette initiative inédite ici rende accessible à un public élargi un tel exemple de la richesse de la vie artistique et culturelle au Québec », abonde la directrice de la programmation de la PDA, Clothilde Cardinal.

C’est la société de production EchoFogo — dont le travail a été récompensé aux prix Grammy, Emmy, Juno et Gemini — qui sera responsable de capter les représentations de Dance Me à Montréal.