Tim Brink

Le Sherbrookois Tim Brink dans l'équipe d'Ariane Moffatt

La présence de Tim Brink à La Voix, dimanche, n'était pas une surprise. Plusieurs avaient reconnu le chanteur du défunt groupe Pete Möss dans les publicités annonçant la troisième ronde d'auditions à l'aveugle. Restait à savoir si les coachs allaient se retourner.
Ce qu'ils ont fait tous les quatre, visiblement soufflés par la voix et la présence sur scène du chanteur de Lennoxville qui avait choisi d'interpréter Hard to Handle (Otis Redding, Al Bell, Allen Jones). Courtisé par les quatre chefs d'équipe, le Sherbrookois a même eu droit à une discussion « dans le blanc des yeux » avec Éric Lapointe, qui n'a pas hésité à quitter sa chaise capitonnée pour aller plaider sa cause sur scène.
C'est néanmoins Ariane Moffatt que l'énergique chanteur a choisie.
Conquise par le charisme qu'elle percevait dans la voix de l'interprète de 40 ans, elle a été convaincante : « Je te sens comme un naturel. Je vois quelqu'un qui shine comme un soleil, j'ai envie de shiner à tes côtés. Même si je ne fais un style de musique qui n'est peut-être pas celui que tu fais en ce moment, je ne t'imposerai jamais rien, j'ai envie d'explorer toutes sortes d'avenues avec toi. Je suis prête à mettre mes talents de réalisatrice et de musicienne pour amener ça où tu vois que ça peut aller encore plus. »