Dès vendredi, le MNS2 offrira cinq expositions au grand public : <em>AlterAnima</em>, <em>Terra Mutantès</em>,<em> L’Indien au-delà d’Hollywood</em>, <em>Paléomission : à la recherche du paresseux préhistorique</em> et <em>Tiques petits insectes, gros problèmes</em>.
Dès vendredi, le MNS2 offrira cinq expositions au grand public : <em>AlterAnima</em>, <em>Terra Mutantès</em>,<em> L’Indien au-delà d’Hollywood</em>, <em>Paléomission : à la recherche du paresseux préhistorique</em> et <em>Tiques petits insectes, gros problèmes</em>.

Le MNS2 de retour dès vendredi

Le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke (MNS2) rouvrira ses portes au grand public le vendredi 10 juillet, un mois pile après avoir annoncé le report de sa réouverture. L’institution promet des expositions tout aussi interactives et stimulantes qu’avant.

« On est vraiment contents! » exprime Michelle Bélanger, directrice générale.

« On avait décidé de repousser notre réouverture, car lorsque le guide de la CNESST était sorti pour les institutions muséales, on trouvait qu’il y avait beaucoup de contraintes qui ne permettaient pas de vivre pleinement l’interactivité de nos expositions », explique Mme Bélanger.

À lire aussi : Le MNS2 retarde l’ouverture de ses portes

Une famille prend part à l’exposition <em>Paléomission : à la recherche du paresseux préhistorique</em>, grâce à laquelle elle en apprend plus sur un des plus grands mystères paléontologiques du monde, soit la disparition de la mégafaune il y a environ 11 000 ans.

Depuis, de nouvelles mesures d’assouplissements ont été annoncées, ce qui permet au musée de reprendre ses activités et de « revenir un peu à la normale » malgré les circonstances.

« Le temps de pause de plus qu’on a pris nous a permis de mieux adapter la visite », se réjouit Mme Bélanger.

Mercredi et jeudi, les membres du MNS2 sont invités à assister aux expositions pour tester les mesures sanitaires et les nouvelles façons de procéder.

« On va recueillir leurs commentaires pour s’assurer que tout a été mis en place pour offrir une visite aussi interactive et ludique qu’avant », note-t-elle.

Des visiteurs non-membres se sont déjà procuré des billets pour ces deux journées, même si la réouverture n’a pas encore été annoncée publiquement. « On ne s’attendait pas à accueillir autant de monde dès le début! » avoue la directrice générale, ajoutant que mercredi, la capacité maximale de 75 personnes a été atteinte.

Les visiteurs devront se désinfecter les mains à l’entrée et à la sortie du musée.

Nouvelles mesures  

Désormais, le musée accueillera un maximum de 25 personnes toutes les 45 minutes pour mieux contrôler la distanciation sociale. Les visiteurs devront donc se procurer leurs billets à l’avance sur le site Web du MNS2, en sélectionnant une date et une heure précises.

Aussi, un animateur se promènera dans chaque salle pour faire de la surveillance et, par le fait même, répondre aux questions du public.

Afin de conserver la mission interactive du musée, l’équipe a trouvé des alternatives. « On va prêter aux visiteurs un petit stylet qui permettra d’activer les outils interactifs qu’il y a dans nos expositions. Pour l’exposition AlterAnima, on prêtera aussi des tablettes », indique la directrice générale, précisant qu’après chaque utilisation, le matériel sera désinfecté.

« C’est certain qu’on va s’ajuster au fur et à mesure », assure Michelle Bélanger.

Elle ajoute que le musée prolongera la durée de l’abonnement des membres selon le nombre de semaines que l’institution a été fermée, alors personne ne sera perdant.

Notons que le MNS2 est ouvert du mercredi au dimanche de 10 h à 16 h, et que les premiers dimanches du mois resteront gratuits pour tous. Le musée réfléchit également à offrir un weekend gratuit pour le personnel de la santé, comme l’ont fait le Musée des beaux-arts de Sherbrooke et le Musée d’histoire de Sherbrooke les 4 et 5 juillet.

Finalement, avec les rassemblements intérieurs de 50 personnes désormais permis, le MNS2 recommencera à offrir des conférences dès l’automne sur réservation.

Le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke (MNS2) rouvrira ses portes au grand public le vendredi 10 juillet, un mois pile après avoir annoncé le report de sa réouverture