James Levine, en 2006

Le MET congédie son directeur musical James Levine

NEW YORK — Le Metropolitan Opera a congédié son directeur musical honoraire James Levine après qu'une enquête eut établi des preuves d'agression sexuelle et de harcèlement.

James Levine avait été suspendu par le MET en décembre pendant la durée de l'enquête. Entre temps, l'opéra de New York avait annoncé il y a un mois que le Québécois Yannick Nézet-Séguin deviendrait son directeur musical dès l'année prochaine, deux ans plus tôt que prévu.

Dans un communiqué diffusé lundi, le MET indique que son enquête a déterminé que James Levine a commis des «abus et du harcèlement sexuels sur des artistes vulnérables au début de leur carrière».

L'entreprise dit qu'il «serait inapproprié et impossible pour M. Levine de continuer de travailler au Met».

James Levine, âgé de 74 ans, a joué un rôle important dans l'histoire de l'opéra, influençant au fil du temps son répertoire, son orchestre et ses chanteurs. Il est devenu directeur musical en 1976 et a quitté son poste il y a deux ans.

Le MET a rejeté les allégations selon lesquelles il aurait caché des informations sur la conduite James Levine.