Le Memphrémagog sous la loupe de Louise Abbott

Fort attachée au secteur de Magog, l'auteure Louise Abbott a consacré environ trois ans de sa vie à l'écriture de son dernier livre, intitulé Memphrémagog : une histoire illustrée. L'ouvrage bilingue s'intéresse non seulement à l'histoire de la région de Memphrémagog, mais il entraîne aussi le lecteur à la découverte de sa faune, de sa flore et de ses paysages.
Il suffit de lire quelques passages du livre, publié par la maison d'édition Georgeville Press, pour s'apercevoir qu'un travail de recherche sérieux et exhaustif a été réalisé par l'auteure et ses collaborateurs, dont le photographe Niels Jensen.
Il importe de souligner que Louise Abbott a déjà six livres à son actif. Ces dernières années, elle a aussi lancé The Heart of the Farm : An History of Barns and Fences in the Eastern Townships of Quebec et Eeyou Istchee : terre des Cris. De surcroît, elle est cinéaste et photographe, sans compter qu'elle a longtemps oeuvré comme journaliste à la pige.
Pour mener à bien son plus récent projet d'écriture, Mme Abbott a multiplié les promenades à pied dans la région de Memphrémagog. Elle a de plus rencontré des résidents de la région ainsi que des spécialistes de toutes sortes, pris des dizaines de photographies et consulté de nombreux documents.
En cours de route, elle a réalisé qu'il lui faudrait écrire non pas un, mais deux livres pour couvrir l'entièreté du sujet choisi. Le second portera sur le «paysage récréatif» du Memphrémagog, qui a pris forme à compter de la fin du 19e siècle.
Un lac et des montagnes
À l'origine, Georgeville Press désirait que l'auteure commette un ouvrage sur le pittoresque et réputé village de Georgeville, qui est situé à une vingtaine de kilomètres du centre-ville de Magog. La principale intéressée a cependant proposé de s'attaquer à un sujet plus vaste : le lac Memphrémagog. La réponse à sa proposition a été positive.
L'attachement de Louise Abbott au secteur de Magog remonte à son enfance. Elle a en effet habité à proximité de l'abbaye Saint-Benoît-du-Lac alors qu'elle était toute jeune. Elle a cependant quitté la région en 1966, mais elle n'a jamais rompu le lien véritablement avec celle-ci. Elle possède une résidence dans la région depuis plus de 30 ans maintenant.
«Une des choses que j'apprécie le plus ici, ce sont les montagnes qu'on aperçoit autour du lac. Il y a les monts Orford et Owl's Head notamment. Ce qui est spécial d'autre part, c'est que ce plan d'eau s'étend au Canada et aux États-Unis», fait-elle valoir.
«Une des choses que j'apprécie le plus ici, ce sont les montagnes qu'on aperçoit autour du lac.»
Memphrémagog : une histoire illustrée est à ses yeux un ouvrage qui diffère des autres livres semblables portant sur la région de Memphrémagog. Mme Abbott croit que son travail aidera les habitants de ce coin de pays à mieux connaître leur histoire, qui reste relativement méconnue.
Le 2 août prochain, entre 11 h et 13 h, Louise Abbott sera présente à la Grange ronde à Mansonville pour rencontrer le public et vendre des exemplaires de Memphrémagog : une histoire illustrée. On trouve par ailleurs des exemplaires de cet ouvrage au Studio Georgeville.