La 30e édition du Festival-concours de musique de Sherbrooke aura lieu du 28 avril au 5 mai. L’événement dévoilait sa programmation mardi en compagnie des candidats Jennifer Bellerose (chant) et Vincent Leclair (piano), du président d’honneur du FCMS, Paul Gingues, de la directrice générale du FCMS, Madeleine Tremblay, de la présidente du FCMS, Martine Labbé, et des candidats Roxane Grenier, Jeanne Perreault et Alexis Dubois (trio de vents).

Le Festival-concours de musique de Sherbrooke célèbre ses 30 ans

Le Festival-concours de musique de Sherbrooke (FCMS) dévoilait la programmation de sa 30e édition, mardi, lors d’une conférence de presse aux allures de récital. L’événement se tiendra du 28 avril au 5 mai.

« Le festival fête ses 30 ans d’existence d’une excellente manière en enregistrant un nombre record de participants, soit 396 musiciens. Pour vous donner une idée, habituellement, nous avions entre 250 et 275 participants », note la présidente du FCMS, Martine Labbé, ajoutant que les participants proviennent de 25 villes à travers le Québec.

« Les artisans du festival tiennent à souligner non seulement le talent, mais la détermination et le dévouement de tous les musiciens qui ont nourri le FCMS depuis ses débuts. Car le talent seul n’est pas suffisant. En fait, ce n’est que la pointe de l’iceberg. Ce que les gens ne voient pas, c’est tout le travail acharné de l’artiste, la discipline, l’effort au quotidien, les échecs et la persévérance qui mènent éventuellement au succès », ajoute Mme Labbé.

Le conseiller municipal et musicien Paul Gingues agira à titre de président d’honneur. Il a cité Paul Carvel dans son discours. « La musique mérite d’être la seconde langue obligatoire de toutes les écoles du monde. »

Le pianiste Jimmy Brière, lauréat 1990, la violoncelliste Anne-Marie Leblanc, lauréate 1998, et le guitariste Thierry Bégin-Lamontagne, lauréat 2007, agiront à titre d’ambassadeurs de l’événement. « Trois ambassadeurs pour trois décennies d’existence », a expliqué la directrice générale du FCMS, Madeleine Tremblay, qui se réjouit d’avoir vu plusieurs rêves se réaliser au fil des ans.

Depuis 10 ans

Vincent Leclair participe au FCMS depuis dix ans. En jouant du Chopin lors du lancement de la programmation, il a donné un avant-goût du talent des participants. « Au départ, mes parents m’avaient inscrit pour me faire vivre l’expérience. Et depuis quelques années, je m’inscris parce que c’est un beau rassemblement de musiciens », explique le pianiste de 17 ans.

Le FCMS a trouvé au fil des ans un équilibre entre le plaisir et la performance en permettant aux candidats de s’inscrire dans la catégorie Festival ou Récital. « C’est comme choisir entre le mont Bellevue et l’Everest, dans les deux cas, on vise le sommet. Mais l’important c’est l’ascension, car c’est là qu’on trouve la force de croire en soi et d’atteindre le haut de sa propre montagne », mentionne Mme Labbé qui invite la population à venir écouter, gratuitement, toutes les auditions.

Les prestations musicales se tiendront à trois endroits, soit à la salle Bandeen de l’Université Bishop’s, à l’École de musique de l’Université de Sherbrooke et au Cégep de Sherbrooke, où se dérouleront le Gala du 30e et la finale du volet Récital.

Nouveautés

De façon exploratoire, le FCMS ouvre ses classes à des ensembles jazz de niveau secondaire. Autre nouveauté : Orford Musique offre une bourse pour un camp d’une semaine pour un musicien et la possibilité d’un concert dans la série Brunchs concerts.

« Venez nous écouter. Ce sont de belles performances de piano, chant, instruments à cordes ou à vents », ajoute-t-elle précisant que l’ensemble de la programmation est disponible sur le site internet (www.fcmsherbrooke.com).

Depuis ses débuts, le FCMS a auditionné 7950 musiciens étudiant auprès de 1520 professeurs et a offert près de 250 000 $ en bourse.