Le FTMS a dévoilé mercredi la programmation de sa 21e édition, avec notamment King Abid, en spectacle le 8 août en soirée.

Le 21e FTMS réserve bien des surprises

Cent cinquante spectacles uniques, plus d’une trentaine d’activités et ateliers misant sur les échanges interculturels, dix-sept restaurateurs à saveur internationale et soixante-dix exposants seront à l’honneur lors de la 21e édition du Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS). La table est mise pour un événement au cours duquel il sera possible de danser, chanter et goûter au rythme des cultures du monde.

C’est dans une ambiance déjà festive que l’équipe du FTMS a dévoilé la programmation de la fête qui se déroulera du 8 au 12 août 2018 au parc Quintal.

« Le Festival, c’est un voyage de grandes découvertes sans pareilles. Ce sont des expériences variées et marquantes, un univers de surprises où il est possible de goûter à l’inconnu », déclare Louis-André Neault, président du conseil d’administration.

Fière du succès de l’événement au fil des années, Annie Godbout, présidente de Destination Sherbrooke, se réjouit de la notoriété que l’événement a acquise, et ce, dans l’ensemble de la province. « Le Festival est un attrait touristique important à Sherbrooke. C’est un bel espace de dialogue qui compte sur près de 600 bénévoles. »

Programmation relevée

Dans le but d’offrir des sonorités inédites provenant des quatre coins de la planète, le Festival mise sur plus de 500 artistes internationaux qui s’assureront de venir faire vibrer les neuf scènes extérieures et chapiteaux du site. Les festivaliers pourront notamment encore compter sur des coups de cœur tels que le Pub irlandais, le Shack d’Amérique et les Portes de l’Asie. Ces scènes font partie du décor du site depuis une dizaine d’années.

Le spectacle d’ouverture sera assuré par King Abid, un artiste d’origine tunisienne influencé par les sonorités reggae et électro, précédé par une performance tout en poésie du Sherbrookois David Goudreault, qui a composé un slam exclusif pour le FTMS.


«  Le Festival est un attrait touristique important à Sherbrooke. C’est un bel espace de dialogue qui compte sur près de 600 bénévoles.  »
Annie Godbout, présidente de Destination Sherbrooke

Parmi les artistes à souligner, il y a Noubi Trio, un groupe afrofolk sénégalais, Jambinai, un groupe coréen de post-rock expérimental, et Marco Calliari, qui se produira lors de la nouvelle soirée thématique Viva l’Italia.

Les festivaliers pourront aussi assister à la soirée Vibrante Afrique, qui mettra à l’honneur le groupe Okavango African Orchestra, lauréat du Juno de l’album de musique du monde en 2017. À cela s’ajoutent les soirées Fiesta Caliente et Country.

Expos humaines 

La 21e édition du FTMS sera l’hôte de deux expositions de photographies axées sur l’espoir et l’humanité : Sourire d’Afghanistan, du photographe montréalais Hamed Tabein, et Florès, à bras le cœur, à thème écologique.

« Les deux expositions visent à rapprocher les cultures. La première montre des visages souriants dans des scènes de guerre et la seconde mise sur le tourisme durable en Indonésie », explique Malika Bajjaje, directrice générale du comité organisateur.

Le passeport pour le festival est offert au tarif réduit de 10 $ jusqu’au 31 juillet 2018. Tous les détails et l’ensemble de la programmation se retrouvent au ftms.com.