La Sherbrookoise Marie Bélisle affrontait Shy Shy Schullie, une chanteuse montréalaise qui se spécialise dans le répertoire des années 1950.

L'aventure se termine pour Marie Bélisle à La Voix

La chanteuse de Sherbrooke Marie Bélisle a vu se terminer dimanche soir son aventure à La voix lors de l'avant-dernier des 24 duels présentés tout au long des trois dernières émissions.
L'interprète principale de la formation Mowgli Groove affrontait Shy Shy Schullie, une chanteuse montréalaise qui se spécialise dans le répertoire des années 1950. Ensemble, elles ont interprété une version rétro de Ex's and Oh's d'Elle King.
Sélectionné lors de la toute première émission des auditions à l'aveugle, Marie Bélisle a touché son coach Pierre Lapointe pour son «explosion constante de spontanéitéet sa capacité d'improvisation rare », mais le petit grain de folie supplémentaire de Shy Shy l'a emporté.
Qualifiée également de pétillante par Ariane Moffatt, de gracieuse et de sophistiquée par Marc Dupré, Marie Bélisle peut au moins se dire qu'Éric Lapointe, de son propre aveu, l'aurait volée s'il n'avait déjà effectué ses deux vols.
Elle est aussi la première concurrente à réaliser sur scène, avant de partir, un égoportrait avec coach et mentor (Diane Tell).