L’auteur originaire de Victoria Esi Edugyan a remporté le prix Giller pour son roman «Washington Black».

L’auteure Esi Edugyan remporte le prix Giller

TORONTO — Le 25e prix Giller de la Banque Scotia a été décerné à l’auteure Esi Edugyan pour «Washington Black», lundi soir, lors d’un gala à Toronto.

Son roman raconte l’histoire d’un garçon de 11 ans qui échappe à l’esclavage dans une plantation de canne à sucre de la Barbade avec l’aide du frère de son maître.

Plus tôt cette année, Esi Edugyan avait été finaliste du prestigieux Man Booker Prize et du prix Writers’ Trust Fiction pour Washington Black.

Le jury composé de cinq membres a estimé qu’il s’agissait d’un «roman extrêmement captivant sur l’amitié et l’amour, et sur la façon dont l’identité est parfois un acte d’imagination bien plus vital que l’époque dans laquelle on vit».

C’est la deuxième fois que l’écrivaine de Victoria, en Colombie-­Britannique, remporte ce prestigieux prix littéraire décerné à l’auteur du meilleur roman ou recueil de nouvelles canadien publié en anglais, qui s’accompagne d’une bourse de 100 000 $. Elle avait déjà remporté le prix en 2011 pour Half-Blood Blues.

Éric Dupont finaliste

La liste des finalistes cette année comprenait notamment l’auteur québécois Éric Dupont pour Songs for a Cold Heart, traduction de La fiancée américaine, avec le traducteur du livre, Peter McCambridge.

Sur la liste figuraient également Patrick deWitt pour French Exit, Sheila Heti pour Motherhood et Thea Lim pour An Ocean of Minutes.

En acceptant le prix lundi soir, Esi Edugyan a déclaré à la foule qu’elle n’avait pas préparé de discours, car elle ne s’attendait pas à gagner.

Après avoir dressé une liste de personnes qu’elle souhaitait remercier, elle a affirmé que dans l’ambiance actuelle où «de nombreuses formes de vérité sont assiégées», la célébration des mots était d’autant plus importante.

Le jury était composé de Heather O’Neill, John Freeman, Kamal Al-Solaylee, Maxine Bailey et Philip Hensher.

Le prix a été décerné en présence de nombreuses personnalités littéraires lors d’un gala au Ritz-Carlton de Toronto, animé par l’humoriste Rick Mercer.