La troisième édition de la Soirée Trad de Richmond a lieu ce vendredi. Le calleur Donald Dubuc et les musiciens Félix Michaud Duhamel et Timi Turmel feront danser l’assemblée sur des airs traditionnels à la salle Sainte-Famille de Richmond.

L’âme de la musique trad

« La podorythmie est l’âme de la musique traditionnelle québécoise. »

Et c’est Félix Michaud Duhamel, podorythmiste, qui le dit.

Du plus loin qu’il se souvienne, Félix a appris à taper du pied auprès de son oncle qui faisait partie d’une troupe de danse à Rimouski. « C’est cette troupe qui donnait des ateliers de danse à la troupe de danse Mackinaw de Drummondville. En tout cas, c’est ce que mon oncle m’a dit », explique le multi-instrumentiste, en laissant planer un certain mystère.

Félix Michaud Duhamel a appris à jouer de ses pieds bien avant de jouer du violon. « J’ai appris à jouer dans un endroit sans électricité et près d’un foyer, comme le faisaient nos ancêtres. Mon oncle m’a d’abord appris le talon-pointe. Il me disait : "pratique ça et dans six mois, je t’apprendrai un autre mouvement". »

Pour le musicien, la podorythmie est l’âme, la trame de base de la musique trad. « Quand il n’y en a pas, il manque quelque chose. J’aime à penser que la podorythmie vient de très loin dans l’histoire, que ça provient du son que faisaient les carrioles. Les gens avaient de longues distances à parcourir entre les villages et chantaient au son des cloc-cloc-cloc que produisait leur moyen de transport. De là, la base de la podorythmie. Selon moi, tout le monde savait taper du pied. »

Unique au Québec

Le principal intéressé croit qu’il faut un podorythmiste pour accompagner les chants traditionnels. « Ce genre de rythme que l’on trouve dans les chansons trad québécoises ne se trouve pas ailleurs dans le monde. C’est unique au Québec. Lorsque je tape du pied, tout mon corps vit la musique. Le rythme est la base. Les pieds complètent merveilleusement bien la trame sonore des chants traditionnels québécois. »

Félix Michaud Duhamel fait partie, entre autres, du duo Manitou et du groupe trad de musique bretonne et québécoise Les Siffleurs de Nuit. Il fera danser les amateurs de quadrilles, de contredanses et de rondes à la Veillée Trad du 29 décembre à Richmond en compagnie de Donald Dubuc, animateur et calleur, et de Timi Turmel au piano et à l’accordéon. Valses, rondes, bastringues et sets carrés sont notamment au menu.

« Même ceux qui n’ont jamais bougé au son de la musique traditionnelle exécuteront avec brio tous les mouvements, puisque chaque danse est expliquée à l’avance et dirigée. Les gens n’ont qu’à vouloir danser. Je m’occupe du reste », explique Donald Dubuc, organisateur et calleur de la soirée.

Ce sera la troisième édition de l’événement de fin d’année, qui s’amorce avec un potluck de desserts, à 19 h 30. Chacun est invité à apporter un plat sucré et ses propres consommations pour la soirée.  

Le lendemain, 30 décembre, dès 14 h, les trois complices musiciens seront aussi à la bibliothèque Éva-Senécal de Sherbrooke pour un après-midi de danse en famille.