Sandra Tremblay, artiste en arts visuels, est fascinée par les métiers qui se déroulent dans des coulisses pour bien orchestrer un spectacle sur scène: la scénographie, l'interprétation, le maquillage, les costumes, les éclairages...

L'aléatoire orchestré, traverser l'imaginaire de Sandra Tremblay [VIDÉO]

Sandra Tremblay, artiste en arts visuels, est fascinée par les métiers qui se déroulent dans des coulisses pour bien orchestrer un spectacle sur scène: la scénographie, l'interprétation, le maquillage, les costumes, les éclairages... Les récits de ses nombreuses rencontres avec les artisans de la scène depuis environ 10 ans ont porté fruit et lui ont inspiré plusieurs tableaux magnifiés par sa propre iconographie et son plaisir de jouer avec les ombres et la lumière.

«Dans mes tableaux, il y a un côté assez intimiste. Je vais jouer dans des zones plus sombres ou dans les affaires que l'on ne veut pas vraiment vivre… J'aimerais amener les gens à apprivoiser ces zones grises, de malaise. L'inconfort, on n'aime pas ça, mais c'est souvent une zone de richesse. Quand on est artiste, on gagne à travailler avec ces matières-là un peu difformes.» — Sandra Tremblay

L'exposition L'aléatoire orchestré, traverser l'imaginaire, de Sandra Tremblay, est présentée au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke du 17 avril au 1er juin 2019.

La Fabrique culturelle est la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec. Elle est alimentée par les dix bureaux régionaux de Télé-Québec ainsi que par une centaine de partenaires du milieu culturel et les membres de la communauté. Elle a pour mandat de faire rayonner les arts et la culture en valorisant l’identité culturelle québécoise sur l’ensemble du territoire, principalement à travers la créativité de ses artistes et artisans.Abonnez-vous à notre infolettre régionale Estrie|Montérégie par ici.