Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Pour bonifier son concept de musée à ciel ouvert, la Ville de Lac-Mégantic souhaite ajouter des murales aux 48 sculptures monumentales de son circuit Marcheur d’étoiles.
Pour bonifier son concept de musée à ciel ouvert, la Ville de Lac-Mégantic souhaite ajouter des murales aux 48 sculptures monumentales de son circuit Marcheur d’étoiles.

Lac-Mégantic prépare un symposium de murales

Jacynthe Nadeau
Jacynthe Nadeau
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Après avoir accueilli un premier projet de murale l’été dernier avec l’artiste sherbrookois Nicolas Lareau, la Ville de Lac-Mégantic et sa Commission des arts, de la culture et du patrimoine souhaitent en faire un événement récurrent qui viendrait bonifier le concept de musée à ciel ouvert au centre-ville.

« Dans les faits, la Commission des arts, de la culture et du patrimoine désire avoir un projet établi sur trois ans », explique le président de la CACP et conseiller municipal Jacques Dostie. 

« On ferait installer des murales du genre de celle qui a été installée sur la caserne l’automne dernier afin d’améliorer l’offre culturelle de la ville et d’intéresser nos gens et nos visiteurs. Cela rendrait la vue agréable quand on se promène au centre-ville à travers les sculptures monumentales, les murales et éventuellement les panneaux [d’interprétation] du microréseau. »

Pour aller de l’avant avec ce qu’on souhaite être un véritable symposium d’art mural, la Ville est actuellement en recherche de financement, a indiqué la mairesse Julie Morin. 

Le projet a été accepté par la Croix-Rouge canadienne qui lui a octroyé 100 000 $ du Fonds de soutien mis en place à la suite de la tragédie de 2013, a-t-on confirmé à la dernière séance du conseil municipal.

« Tout ça fait partie d’un ensemble intéressant pour nous pour développer l’intérêt des visiteurs et surtout améliorer la qualité de vie de nos gens », a conclu M. Dostie.

La murale <em>Nouvelles </em>directions de l’artiste sherbrookois Nicolas Lareau constituerait la première œuvre de ce circuit de murales.

La murale créée par Nicolas Lareau l’automne dernier s’inscrivait dans la série de murales COVIDArtQc appelée par le Scientifique en chef du Québec Rémi Quirion. Sa création s’est accompagnée d’activités durant les Journées de la culture de septembre 2020. L’œuvre a été accrochée par la suite sur le mur de la caserne incendie au centre-ville, à proximité de la marina.

Lac-Mégantic a aussi accueilli en 2014 et 2015 trois symposiums de sculpture qui ont mené à la création de 48 sculptures monumentales qui forment aujourd’hui le circuit touristique du Marcheur d’étoiles.