La Voix: le tremplin attendu de William Sévigny

Le nom de William Sévigny vient peut-être d'apparaître en grosses lettres sur le radar artistique québécois, gracieuseté d'une présence et d'une sélection remarquée à l'émission La Voix.
Il faut toutefois savoir que l'artiste princevillois est tout sauf un nouveau venu. Il compte déjà une bonne dizaine d'années de travail, de recherche, de spectacles, et il a même un album à son actif.
« Ça fait un peu plus de dix ans que je fais ça. J'ai commencé autour des feux de camp avec ma guitare et j'ai eu la piqûre. J'ai ensuite découvert l'écriture de chansons, j'ai adoré. C'est une véritable passion », a indiqué l'auteur-compositeur-interprète.
Au fil des ans, le quincaillier de profession a participé et remporté les Découvertes de la chanson de Magog (2006). Son album Né sur l'or, lancé en 2012, a connu suffisamment de succès pour lui permettre de se tailler une place au sein de la programmation du Festival d'été de Québec.
Le Princevillois ne cache pas que, jusqu'à tout récemment, il n'avait aucun intérêt pour une émission de téléréalité comme La Voix. C'est lorsqu'on a confirmé la présence de Louis-Jean Cormier parmi le quatuor d'entraîneurs que les dés se sont joués.
« Ce n'était pas prévu dans mon cheminement. Je n'avais pas en tête de participer à La Voix. C'est quand j'ai vu que Louis-Jean y était, ça m'a convaincu. J'aime beaucoup ce qu'il fait, tant comme réalisateur que comme artiste. Je me suis dit que c'était peut-être une chance de travailler avec lui », a-t-il raconté.
Afin de mettre toutes les chances de son côté, William Sévigny a décidé d'interpréter Tenir debout de Fred Pellerin, une chanson qui le représente et qui se prête bien à l'audition à l'aveugle. Heureusement pour lui, l'attente n'a pas été longue avant qu'Éric Lapointe, puis Louis-Jean Cormier se retournent.
« C'était tellement énervant. J'en ai fait beaucoup des spectacles dans ma vie et ce n'est jamais aussi stressant que de jouer devant quatre personnes qui te tournent le dos. Quand ils se sont retournés, j'ai essayé de garder ma concentration, mais c'est sûr que mon enthousiasme a dû paraître », a-t-il ajouté.
Un deuxième album
Ça ne fait que quelques jours que le chanteur travaille aux côtés de Louis-Jean Cormier que déjà il songe à la création d'un deuxième album. D'ici là, il entend profiter de son passage à La Voix pour multiplier les rencontres et les apprentissages, en plus de faire connaître son art.
« J'ai le goût que ça se poursuive. J'espère rester dans l'aventure le plus longtemps possible et avoir l'occasion de m'améliorer pendant un bon moment aux côtés de mon coach. C'est sûr que ce sera très formateur. Ça changera beaucoup de choses dans ma carrière », a-t-il conclu.