Inactive en 2017-2018 à cause des déboires financiers de Loisirs Cookshire, la salle Guy-Veilleux de Cookshire-Eaton reprend ses activités et recevra plusieurs artistes cet automne et l’hiver prochain, tels le duo humoristique Ben & Jarrod (8 mars) ainsi que les chanteurs sherbrookois Charles-Antoine-Gosselin (16 février) et Jon MacAulay (7 décembre).

La salle Guy-Veilleux reprend vie à Cookshire-Eaton

Après avoir été contrainte au silence pendant environ 18 mois en raison d’un litige administratif, la salle Guy-Veilleux de Cookshire-Eaton accueille à nouveau des spectacles de tous genres cet automne et poursuivra l’hiver prochain.

Les troubles de l’ancienne administration de Loisirs Cookshire étant maintenant chose du passé, l’organisme s’est donné comme première mission de recommencer à présenter des spectacles à la salle Guy-Veilleux. 

« On a commencé par former un nouveau conseil exécutif très dynamique. On recommence à zéro avec un nouveau budget et notre premier but était de relancer les spectacles », explique d’emblée Marc Longpré, qui poursuit dans son rôle de directeur technique. 

Bien intégré dans le milieu de la musique, M. Longpré a senti un regain d’intérêt pour la présentation de spectacles à Cookshire-Eaton.

« J’ai fait une étude de marché pour connaître les goûts et les désirs des citoyens et savoir quels artistes inviter. Par mon emploi de technicien de scène et par mon parcours, j’ai connu plusieurs artistes au fil des années. » 

« On part de loin à cause de notre situation financière, donc la programmation est composée en majorité d’artistes émergents, pour réhabituer la population en attendant de pouvoir aller chercher de plus gros noms », précise M. Longpré, ajoutant que des artistes de renommée pourraient éventuellement venir se produire à la salle de 200 sièges du 75, rue Castonguay, ou encore sur une scène en plein air. 

Une programmation chargée

Marc Longpré a rassemblé des artistes de styles différents pour monter une programmation automnale et hivernale, la première depuis la fin du printemps 2017 (les premiers spectacles de l’automne 2017 avaient été annulés et rien n’avait été programmé ensuite). Le groupe Greenwoods & The Grass a lancé le bal le 27 octobre dernier. 

« Mena & The Stellas, un groupe rock composé de filles du Québec et de l’Ontario, s’amène le 17 novembre. Ça va bouger! On reçoit ensuite Will Driving West le 24 novembre, un groupe émergent de folk irlandais dans le style de Bears of Legend. On enfile ensuite avec un spectacle country, qui sera assurément populaire ici à Cookshire-Eaton, ainsi que des hommages à The Doors et Offenbach », énumère-t-il. 

Viendront aussi se produire sur les planches de la salle Guy-Veilleux les Sherbrookois Jon MacAulay, le 7 décembre, et Charles-Antoine Gosselin, le 16 février. Des prestations d’humour et de magie sont aussi à l’affiche, ajoute M. Longpré. 

« Les humoristes de la relève Ben et Jarrod vont venir faire un spectacle d’humour à la salle le 8 mars. Même chose pour les Somnifrères, un groupe composé des deux fils de l’illusionniste Messmer. Ils offrent un spectacle semblable à leur père, ils vont venir le 26 avril. Les détails restent à confirmer, mais on devrait être en mesure de présenter un spectacle de Noël le 15 décembre. »

Afin de pouvoir continuer sur sa nouvelle lancée, la salle Guy-Veilleux cherche maintenant à trouver des partenaires d’affaires pour lui apporter du soutien financier. 

« On est encore à la recherche de subventions et de commanditaires, on travaille fort là-dessus. C’est un travail ardu, car quand on part de rien, c’est dur d’obtenir du financement. Les membres de notre nouveau conseil exécutif travaillent là-dessus et je suis très fier d’eux », conclut M. Longpré, heureux de cette vitalité retrouvée à Cookshire-Eaton.