Marie-France Bourdages, présidente de la corporation de la Maison Merry, Vicki-May Hamm, mairesse de Magog, et Sophie Charbonneau, directrice générale de la Maison Merry, participaient mercredi au dévoilement de la programmation de l’organisme pour la prochaine année.

La Maison Merry lance sa programmation

La Maison Merry en tant que lieu historique ouvert au public est encore toute jeune. Mais l’organisme a déjà pris son erre d’aller, si bien qu’il dévoile une troisième programmation annuelle comptant une série d’activités en voie de devenir de véritables traditions.

Ainsi, dans le menu de 2020 figure le dévoilement de la seconde exposition temporaire, prévu le 21 juin prochain. Cette exposition, intitulée Ndakina : les Abénakis dans les Cantons-de-l’Est, remplacera celle en place depuis bientôt deux ans, portant sur les travailleurs du textile. 

« Je suis extrêmement fière de cette exposition, lance la directrice générale du lieu de mémoire citoyen, Sophie Charbonneau. Elle traitera de la présence des Abénakis dans la région. Nous avons créé un vrai partenariat avec le Musée des Abénakis et le Grand Conseil de la nation Waban-Aki pour arriver à monter ce projet. »

Entre autres, les visiteurs pourront voir des artéfacts découverts sur le site de cette résidence vieille de presque deux siècles ainsi que des pièces prêtées par le Musée des Abénakis.

Maison Merry, il est utile de rappeler qu’il se trouve au sommet d’une colline surplombant le lac Memphrémagog et la baie de Magog. Les Amérindiens ont fréquemment foulé son sol, et ce, pendant des centaines d’années.

« Le site de la maison était un promontoire idéal pour établir un campement et les Abénakis en profitaient. On a retrouvé des outils pour la chasse, des pointes de flèches et des couteaux par exemple, en faisant des fouilles. Certains objets datent de 4000 ans », souligne Sophie Charbonneau.

Les autres activités

À nouveau cette année, la Maison Merry présentera une série de concerts durant la saison estivale. Orford musique et la famille Monty sont associés à cette série, qui mettra notamment en vedette le pianiste John Roney, la violoniste Lucie Robert ainsi que le contrebassiste Joel Quarrington.

Le 1er août, la pièce de théâtre Réguines et fantômes, présentée un peu partout sur la route touristique Chemin des Cantons, fera halte à la Maison Merry. Il s’agit d’une œuvre « légère qui s’adresse à toute la famille ».

Des conférences et des ateliers ont aussi été intégrés à la programmation 2020 de la Maison Merry, qui tiendra par surcroît une activité-bénéfice le 23 octobre prochain.