Directrice générale du Théâtre des Petites Lanternes de Sherbrooke (TPL), l’Estrienne Kristelle Holliday compte parmi les finalistes du volet régional du prix Charles-Biddle.

Kristelle Holliday finaliste du prix Charles-Biddle

Directrice générale du Théâtre des Petites Lanternes de Sherbrooke (TPL), l’Estrienne Kristelle Holliday compte parmi les finalistes du volet régional du prix Charles-Biddle. Remise par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) et l’organisme Culture pour tous, la récompense souligne l’apport exceptionnel d’individus ayant immigré au Québec, et dont l’engagement personnel ou professionnel contribue au développement culturel et artistique de la société québécoise.

Arrivée d’Europe en 2011, Kristelle Holliday a aidé à mettre sur pied le Festival cinéma du monde de Sherbrooke, en 2014, trois ans après avoir pris la barre du Théâtre des Petites Lanternes. L’année suivante, elle créait le festival Rivières de Lumières. Codirectrice artistique du TPL (avec Angèle Séguin) depuis 2018, elle a aussi été nommée Fellow cette année. À ce titre, elle représente le Québec pour l’ISPA (International Society for the Performing Arts), une première pour une artiste de l’Estrie. Alejandra Elena Basanes (artiste en arts visuels en Mauricie) et Tina Struthers (artiste en arts visuels en Montérégie) sont les deux autres finalistes dans la catégorie régionale. Au plan national/international, Dena Davida, Dulcinée Langfelder et Victor Quijada sont les trois finalistes. Tous œuvrent dans le milieu de la danse.

Les gagnants de chaque catégorie seront connus le 18 novembre prochain, lors du lancement de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles (SQRI). Chacun des deux lauréats remportera une bourse de 5000 $.