Signe peut-être qu'il s'ennuie un brin, le chef d'orchestre Jean-François Rivest s'associe à nouveau au Centre d'arts Orford musique.

Jean-François Rivest déjà de retour

Signe peut-être qu'il s'ennuie un brin, le chef d'orchestre Jean-François Rivest s'associe à nouveau au Centre d'arts Orford musique. Il dirigera ainsi un concert qu'offrira l'Orchestre Orford musique dimanche à Magog.
Chef d'orchestre de renom, M. Rivest a occupé le poste de directeur artistique à Orford musique pendant presque sept ans. Il a quitté le Centre d'arts l'an dernier, non sans un pincement au coeur.
« C'est clair que je suis attaché à Orford musique, lance le principal intéressé. J'aime tant l'équipe en place au Centre d'arts et le site. Mes sept années à Orford représentent un épisode vraiment important de ma carrière. Et je suis content de voir que les choses vont bien pour ce lieu en ce moment. »
Le programme du concert auquel participera Jean-François Rivest est qualifié de « vif et mordant ». Des oeuvres de Wagner, Chostakovitch et Tchaïkovski seront interprétées par l'orchestre, qui s'exécutera en compagnie du soliste Kerson Leong durant une portion de la soirée.
« La pièce de résistance, c'est la Symphonie numéro 11 de Chostakovitch, souligne avec enthousiasme le chef d'orchestre. Elle raconte les événements tragiques survenus à Saint-Pétersbourg en 1905 et fait écho aux purges de Staline de même qu'à d'autres tragédies semblables. C'est une prise de position, une oeuvre grandiose. »
Le concert aura lieu à l'église Saint-Jean-Bosco dimanche à compter de 16 h. « C'est un endroit bien adapté pour ce type d'événement, car le lieu est plus vaste et il permettra une meilleure qualité de son. »