Le photographe et éditeur Louis Perreault a vécu six mois dans une camionnette avec ses garçons, Jean-Christophe et Charles-Édouard, et sa conjointe, Marie-Pierre Boucher, le temps de sillonner l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale et d'en immortaliser, avec son appareil photo, les rencontres et les paysages.

Immortaliser le chemin parcouru

L'an dernier, le photographe Louis Perreault prenait un trimestre de congé du Cégep André-Laurendeau de Montréal, où il enseigne, pour traverser l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale à bord d'une camionnette, avec sa famille. Il a vécu une expérience mémorable et est revenu avec la matière première de son dernier livre photographique, Volcán.
« Le voyage de six mois était avant tout un voyage familial. Mais je savais dès le départ que j'en ferais un projet créatif », explique le Sherbrookois qui est parti avec ses deux fils et sa conjointe découvrir les décors des États-Unis, du Mexique et de tous les pays de l'Amérique centrale (Belize, Guatemala, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica et Panama).
« Volcán n'est pas un guide de voyage ni un carnet d'adresses. Le lecteur découvre plutôt le portrait de gens rencontrés sur la route et des clichés des paysages observés, sans que ces personnes ou ces lieux soient identifiés spécifiquement. Je présente une suite d'images et j'essaie, par leur séquence, d'en dégager une poésie. Comme un poète choisit l'ordre des mots pour créer une sonorité ou un rythme », note le photographe.
Un nuage d'oiseaux noirs au-dessus d'un champ. Un bâtiment en ruines avec des fenêtres en coeur. Un enfant du sud avec un t-shirt décoré des étoiles qui représentent le rêve américain. Un homme agenouillé pour la prière suivi d'un cliché d'un volcan dans la brume. Voilà quelques images qui composent le trajet parcouru.
« On dit souvent que la photographie raconte quelque chose, mais je trouve qu'elle évoque quelque chose de plus large », spécifie Louis Perreault.
Un voyage qui transforme
« Je ne suis pas un photographe qui crée des concepts. J'aime travailler avec le monde réel et je réponds instinctivement à ce que je vois. Les signes distinctifs des cultures locales sont là, sous l'influence d'une forte américanisation, et mettent en relief l'équilibre délicat entre tradition et modernité dans un contexte de mondialisation », ajoute-t-il.
Vivre six mois dans l'espace restreint d'une camionnette avec les siens a transformé le photographe, qui reconnait qu'il y a un avant et un après. Une expérience intense qui se traduit dans un livre sombre empreint de respect pour l'environnement humain et géographique.
Volcán est la onzième publication des éditions du Renard, une maison d'édition indépendante que Louis Perreault a fondée en 2012.
Les lecteurs peuvent se procurer le livre sur le site internet de l'éditeur (editionsdurenard.
tictail.com) et dans quelques librairies spécialisées dont la liste est accessible sur le même site.
Une sélection des images de Volcán est exposée tout l'été au Centre d'art de Kamouraska, à l'occasion de la Rencontre photographique du Kamouraska.