Avant même de rencontrer Josée Perreault et de partager sa vie, Robert Scalibrini affectionnait particulièrement l’œuvre Force et tendresse. Une rétrospective des œuvres de la défunte aquarelliste, disparue il y a cinq ans, se trouve à l’Espace Hortense du P’tit Bonheur de Saint-Camille pour tout le mois de juin.

Hommage à une artiste bien-aimée

Avant même de connaître Josée Perreault, Robert Scalabrini achetait toujours la même carte de souhaits : celle avec une aquarelle intitulée Force et tendresse. Il aimait le nom et la représentation de ces deux chevaux fougueux. Ce n’est que plus tard qu’il rencontrera l’artiste auteure de son œuvre coup de cœur et qu’il deviendra son compagnon de vie. Il a accepté chaleureusement la demande du P’tit Bonheur de Saint-Camille de réaliser une exposition en hommage à la carrière de Josée Perreault.

C’est tout sourire que Robert Scalabrini a accueilli les nombreux invités à l’occasion du vernissage de cette Rétrospective de l’aquarelliste de Saint-Adrien, qui s’est éteinte le 1er juin 2013. Nombreux sont venus apprécier une petite parcelle de l’œuvre de l’artiste bien-aimée dans la région.

« Je ne l’aurais pas fait il y a deux ou trois ans, mais maintenant, cinq après, je suis heureux d’avoir accepté l’invitation du P’tit Bonheur », confie celui qui partageait sa vie avec Josée Perreault depuis 1998.

C’est donc avec nostalgie et amour qu’il a fait une sélection de tableaux pour cette exposition toute spéciale, explorant plusieurs époques de la carrière de l’aquarelliste. « On retrouve peut-être deux pour cent de son œuvre totale, mais c’est représentatif de son travail. »

Les chevaux, les vaches, son séjour en Thaïlande et ses voyages en Europe sont notamment mis à l’honneur.

Robert Scalabrini est également fier de présenter une série d’œuvres que le grand public n’a jamais eu la chance d’apprécier. Il s’agit de toiles de très grand format réalisées spécialement pour le département d’Alzheimer de l’hôpital de Coaticook. « Cette collection met de l’avant les attraits et les traits distinctifs de la région de Coaticook », explique-t-il.

Robert Scalabrini tient aussi à souligner qu’il reviendra au P’tit Bonheur le 17 juin prochain, entre 12 h et 16 h, pour discuter avec les gens qui n’auraient pu se présenter au vernissage.

Terrasse Josée-Perreault
Le P’tit Bonheur a aussi tenu à rendre un hommage particulier à l’aquarelliste dont l’engagement a été important à Saint-Camille. La terrasse du P’tit Bonheur portera dorénavant le nom de Josée Perreault.

« La Terrasse Josée-Perreault, c’est non seulement la terrasse, mais aussi la galerie et toute la devanture du bâtiment. C’est le symbole de l’accueil des gens ici, au même titre que Josée était une femme accueillante. Le choix des fleurs pour l’aménagement paysager sera également fait en fonction des goûts de Josée », mentionne Benoit Bourassa, directeur général du P’tit Bonheur.

Et sous la plaque indiquant le nom de la terrasse se trouve une phrase que l’artiste avait l’habitude de dire, surtout en voyage : « Vers de nouvelles aventures... »

Programmation 2018-2019
La nouvelle programmation de l’Espace Hortense a également été dévoilée à cette occasion. Pour 2018-2019, sept expositions mettant en vedette des artistes de la région seront présentées.

En peinture, on pourra découvrir Allyna Harris, Donald Mercier, Anouk Lacasse et Laurent Luneau. Le photographe Jonathan Mercier présentera quant à lui une collection mettant en vedette les quatre arbres mythiques du rang 10 de Saint-Camille.

La traditionnelle exposition sur le masque reviendra aussi à l’occasion du festival Masq’alors. Nouveauté : une exposition textile collective mettra fin à la saison 2018-2019.

Pour la présente saison, c’est l’exposition Collectif 30 qui clora la saison à partir du 6 juillet. Pour célébrer les 30 ans du P’tit Bonheur, une trentaine d’artistes du coin se sont réunis afin de faire découvrir ce qu’évoque ce lieu pour eux. Peinture, photographie, danse, chant, théâtre : tous les moyens étaient bons pour s’exprimer.

Vous voulez y aller?

Rétrospective
Josée Perreault
Espace Hortense, P’tit Bonheur de Saint-Camille
Jusqu’au 1er juillet 2018
Entrée gratuite