En danse, le chorégraphe Pierre-Paul Savoie amènera à Sherbrooke son École buissonnière, qui se déroule dans une salle de classe et qui marie danses, musiques et textes du poète Jacques Prévert.

Grands rendez-vous pour tout-petits

SHERBROOKE — Le rendez-vous est bien ancré dans le calendrier familial de plusieurs. Depuis plus de 10 ans, la série des Choux-Bizz du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke propose un éventail de sorties culturelles pensées pour les enfants et leurs proches.

« C’est un modèle qu’on raffine toujours. Tout est mis en place pour que l’enfant se sente bien dans notre grand Centre culturel », exprime la programmatrice Anne-Sophie Laplante. 

Chanson, théâtre et danse sont, comme toujours, au menu de la saison, mais deux nouveautés s’ajoutent : un spectacle d’opéra, dans lequel les Jeunesses musicales du Canada revisitent le classique conte Hansel et Gretel (le 16 décembre), et un autre où prestation artistique et humour se juxtaposent joliment à travers le coup de crayon du bédéiste Tristan Demers (le 4 novembre). 

Deux productions qui ont des racines dans la région figurent également dans le livret de programmation. D’abord la nouveauté du Petit Théâtre de Sherbrooke, Le problème avec le rose, créée en collaboration avec la compagnie de danse européenne La [parenthèse]/Christophe Garcia. La pièce sera présentée exceptionnellement le samedi 17 novembre, à 11 h, au lieu du dimanche, 14 h, comme les autres spectacles. 

« J’ai vraiment hâte de voir cette proposition, portée par la même équipe qui nous avait donné la si belle création Lettres pour Éléna. J’ai beaucoup d’admiration pour le travail dramaturgique d’Érika Tremblay-Roy, qui est aussi directrice artistique du Petit Théâtre », exprime Mme Laplante. 

Autre artiste d’ici qui fait son chemin en musique, Ariane Deslions clôturera la saison, le 5 mai, avec ses chansons sensibles et l’ingénieux attirail de sa Quincaillerie musicale

Les planches de la salle Maurice-O’Bready accueilleront également, le 17 février 2019, La Librairie, du Théâtre du Gros Mécano, une pièce créée en 2003 qui entame sa dernière année de représentations.

Les planches de la salle Maurice-O’Bready accueilleront également, le 17 février 2019, La Librairie, du Théâtre du Gros Mécano, une pièce créée en 2003 qui entame sa dernière année de représentations. 

« C’est un texte formidable de Marie-Josée Bastien, du grand théâtre pour enfants et un vrai coup de cœur pour moi », résume Anne-Sophie Laplante. Celle-ci a aussi d’excellents mots pour Edgar Paillettes, du dramaturge et auteur Simon Boulerice, « une pièce toute en finesse sur la différence, l’intimidation, le lien fraternel et la résilience », qui se déploiera au Centre culturel le 10 mars 2019.

En danse, le chorégraphe Pierre-Paul Savoie amènera à Sherbrooke son École buissonnière, originale proposition qui se déroule dans une salle de classe et qui marie danses, musiques et textes du poète Jacques Prévert. 

Cette saison riche en univers éclatés sera lancée le 28 octobre, avec la dansante musique des Petites Tounes.   

« Je dirais que c’est le petit show rock de la programmation, image la programmatrice. J’aime proposer des spectacles qui amènent les enfants dans différents univers, qui les promènent dans une vaste palette d’émotions. »

Comme les années précédentes, la sympathique Marguerite (jouée par Sylvie Baillargeon) accueillera les enfants en début de représentation et animera la discussion avec les artistes après le spectacle. En « apéro » de chaque prestation, l’artiste sherbrookoise Sandra Tremblay proposera une activité de création artistique.

Ça vous intéresse

Choux-Bizz

centrecultureludes.ca